page hit counter

Communication : comment organiser une conférence de presse ?

La conférence de presse peut intimider la première fois. Portant on peut très bien faire appel aux journalistes pour faire passer un message. Ce sera juste une question d’organisation. Tout s’organise en fonction des objectifs.

À voir avant une communication par la presse

Si on convoque la presse à des fins commerciales, le format sera celui d’une séance d’information. Il y aura principalement deux questions qu’il faudra répondre : comment et pourquoi ? Quel que soit l’objet de la conférence, l’horaire idéal serait de 8 à 9 h c’est-à-dire en première heure. Après, les journalistes pourront encore pêcher d’autres informations. Puis, la chance de voir le communiqué le même jour augmente. Il faut éviter le milieu et la fin de journée. L’endroit de la conférence sera décisif. Si sa propre salle de réunion se trouve inadéquate ou trop éloignée, il vaut mieux louer une salle. De préférence, il faut choisir un hôtel connu. Le confort des journalistes peut affecter leurs articles. Les chaises du genre fauteuil avec planchettes sont à privilégier. Le cadre sera à l’image de l’organisation qui communique. Sinon, les professionnels de la presse seront des invités. Par courtoisie, il faudra leur servir à manger. Le minimum serait du café avec un croissant. Tant mieux si on peut opter pour un cocktail ou un buffet.

A voir aussi : Les qualités d’un bon imprimeur

Pendant la conférence médiatique

La séance doit commencer à l’heure indiquée. Après une brève présentation, on attaque directement le vif du sujet. Le temps d’exposé doit se limiter à un quart d’heure. L’aide d’un support PowerPoint ou des échantillons seront indispensables. L’idéal serait de préparer un communiqué qu’on distribuera à l’audience à la fin de l’intervention. Le reste servira aux questions réponses.

On peut choisir un pupitre conférence ou une simple table sobrement décoré. Les personnes les plus à l’aise avec la théâtralisation pourront se mettre en scène à la manière de Steve Jobs ou d’Elon Musk. Parfois, on peut faire intervenir un expert ou un avocat. Il faut soi-même enregistrer l’évènement et diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux. Cela appuie les autres médias. Puis, pour récolter les éloges, il y a une méthode infaillible : payer les journalistes.

Lire également : Neuf jours fériés en semaine : problème ou opportunités économiques ?