page hit counter
Dernière nouvelles

Pourquoi ai-je besoin d’une personne d’acheteur ?

Les marques utilisent souvent la segmentation pour aider à comprendre et à cibler un public. Cela signifie prendre en considération les détails généraux sur le client moyen, tels que sa démographie, son sexe, sa situation socio-économique, etc.

Ce qui est moins courant, c’est la pratique de créer des personnas client.

Cependant, comme le souligne le Guide des meilleures pratiques de stratégie de contenu d’Econsultancy, personas peut être l’un des moyens les plus efficaces de donner vie à cette segmentation de clients.

Alors, quelles sont exactement les personnas du client, et pourquoi sont-elles si importantes ? Revenons aux bases sur le sujet, en utilisant les informations tirées du rapport.

Qu’ est-ce qu’un client persona ?

Commençons par la différence entre les segments de clients et les personas.

Premièrement, la segmentation permet à une marque de comprendre différents ensembles ou groupes de clients. Cela pourrait nous dire où vit un groupe particulier, leur tranche d’âge, et peut-être même certains de leurs comportement d’achat. En revanche, une personne-client permet aux marques de mieux comprendre ces groupes homogènes et de reconnaître les traits clés qui les caractérisent.

Afin de créer un échantillon représentatif d’un public, personas sont basés sur l’analyse et la recherche de vrais clients. Cela permet de construire une image beaucoup plus détaillée du client (hypothétique), y compris des informations beaucoup plus émotives telles que les motivations personnelles, ce qu’il apprécie dans une marque, quel type de communication il préfère, etc.

Les marques sont alors en mesure de tirer parti de cette vision et de l’utiliser pour offrir une expérience beaucoup plus pertinente et moins unidimensionnelle.

Comment créer un personnage client

L’ image ci-dessous est un exemple de la façon d’exposer les éléments clés de la personnalité du client, en intégrant des informations telles que des marques similaires d’intérêt, frustrations et motivations.

Mais d’où vient exactement cette information ?

La recherche sur les mots clés est un outil efficace pour générant des données, permettant aux marques de découvrir exactement ce que les clients recherchent par rapport à leur produit ou site web. Par exemple, si un détaillant découvre qu’un terme de recherche populaire est son nom de marque en même temps que le mot « discount » ou « offre », il se peut que les clients évaluent le prix par rapport à d’autres facteurs comme le contenu divertissant ou la livraison rapide — en informant la partie « motivations » de un personnage.

Les médias sociaux sont un autre outil important pour créer des personas, la plupart des plates-formes ayant déjà des analyses intégrées qui peuvent offrir des ensembles de données clés.

Facebook Insights, par exemple, permet aux marques de se pencher sur la façon dont les utilisateurs réagissent aux publicités, ainsi que sur le type de contenu générant le plus d’engagement. En comparant ces données à des données spécifiques de l’utilisateur, telles que le sexe, le statut des relations, etc., les marques sont en mesure d’étoffer encore plus les personas.

Enfin, outre les outils basés sur les données, les personnas clients peuvent également être influencés par les sondages, les commentaires et les entrevues individuelles.

Vous n’avez pas besoin d’une seule vue client, vous avez besoin d’une vue client pratique

Construire l’empathie entre les marketeurs et les personas

Bien que la production d’informations sur le client soit assez simple, il est beaucoup plus difficile pour les marques d’entrer dans la peau du client et de maintenir cette perspective à long terme. Il y a toujours le danger de revenir dans le jargon marketing. Le client utiliserait-il la même terminologie ? Peut-être pas.

La cartographie empathie est un excellent moyen de maintenir le point de vue du client, aidant les marques à visualiser ce que la personne entend, voit, pense et ressent. En d’autres termes, il peut révéler des informations moins tangibles, telles que des obstacles tout au long du parcours client et des opportunités de communication.

Qu’ en est-il des personas négatifs ?

Une fois que la personne idéale du client a été établie, il peut également être utile de construire un négatif.

Cela signifie identifier le genre de personne que les marques ne veulent pas en tant que client. Ne pas être toutes les « filles méchantes » à ce sujet, c’est-à-dire, mais en identifiant qui ne convient pas — les entreprises peuvent éviter le gaspillage de ressources et le budget détourné.

Les caractéristiques d’une personne négative peuvent impliquer quelqu’un qui est trop négatif ou irréaliste dans ses attentes, quelqu’un qui abandonne habituellement des achats ou qui a un coût d’acquisition élevé. La reconnaissance précoce de ces types de clients peut permettre aux spécialistes du marketing d’améliorer leurs messages de communication et de marketing en conséquence, et de cibler les plus utiles.

Transformer les connaissances en actions

Alors, même si c’est bien de créer des personnas clients, comment transformer les connaissances en actions stratégiques ? Voici quelques points clés à emporter.

Concentrez-vous sur l’endroit où les clients passent leur temps . Est-ce qu’un pourcentage plus élevé de personnes utilisant Facebook ou Instagram ? Est-ce qu’ils lisent le Gardien ou regarder des vidéos YouTube ? Les informations sur l’endroit où vivent les clients peuvent aider les marques à planifier leurs dépenses publicitaires et marketing en conséquence, en indiquant où et comment elles utilisent les annonces pour cibler les utilisateurs.

Parlez leur langue . Un client utilise-t-il l’argot et les emojis ? Ils sont amoureux des hashtags ? La prise en compte de ce type d’information peut aider les marques à perfectionner et à affiner leur style de communication pour refléter la façon dont les clients parlent.

Création de contenu spécifique à une personne. Au lieu de créer du contenu et de le commercialiser sur un segment spécifique, les personnesclients peuvent aider à informer le type de contenu créé en premier lieu. Le fait de savoir si le client se soucie de sujets comme la charité, la technologie ou l’environnement peut également fournir une indication de ce qu’il pourrait souhaiter entendre d’autre.

Partenariat avec des personnes que vos personas aiment . Enfin, en travaillant avec une entreprise ou un influenceur qui fera certainement appel au client, les marques peuvent s’assurer qu’elles passent à la fois du temps et du budget à bon escient, tout en aidant à prévenir les erreurs jugées et potentiellement préjudiciables aux associations de marques.

Pour plus d’informations, les abonnés peuvent télécharger le Guide des meilleures pratiques de la stratégie de contenu d’Econsultancy.

Afficher
Cacher