page hit counter
Dernière nouvelles

Le bonheur aurait-il une odeur particulière ?

bonheur

Selon de récentes études, il serait possible de détecter via la sueur si quelqu’un est heureux. Le bonheur stimulerait donc la production d’éléments chimiques et serait même transmissible !

Habituellement, on sait si quelqu’un est heureux quand il sourit ou rigole ! Mais il se pourrait bien qu’à l’avenir on puisse le savoir à l’odeur ! C’est en tout cas ce qu’a démontré une équipe de chercheurs dont l’étude a été publiée sur Psychological Science.

A lire aussi :
L’huile de crocodile : votre partenaire santé

La mise en place de l’étude

Pour l’étude, les chercheurs ont sélectionné 12 hommes et 36 femmes sur base de critères bien précis : aucun d’entre eux ne fumait, ne se droguait, ne buvait d’alcool, ne prenait de médicaments, ne présentait de maladie psychologique, ne mangeait d’aliments à l’odeur trop prononcée, ne faisait de sport intensif ou n’avait d’activité sexuelle régulière. Les critères étaient donc très strictes afin de ne pas altérer les résultats de l’étude.

Mise en place des stimuli

Les douze hommes ont ensuite assisté à trois films différents qui devaient provoquer chez eux trois émotions bien distinctes : la peur, le bonheur et un sentiment neutre. Pendant ce temps, leur sueur était récoltée à l’aide de tampons placés sous leurs aisselles. Les chercheurs en ensuite vérifier leur état émotionnel en leur demandant ce qu’ils ressentaient lorsqu’ils regardaient des symboles chinois. Les hommes ayant assisté à la vidéo provoquant le sentiment de bonheur ont trouvé les symboles très agréables ce qui confirmait leur état.

A voir aussi :
Rescue Fleurs de Bach : une grandiose hampe florale

Analyse des réactions

Les échantillons de sueur ont ensuite été présentés aux femmes. Pourquoi ? Parce que les femmes ont un sens de l’odorat plus développé que les hommes et sont également plus sensibles aux stimuli émotionnels. Les échantillons leur ont donc été présentés et les chercheurs ont analysé leurs réactions.

En sentant l’échantillon de sueur des hommes qui avaient eu peur, les chercheurs ont observé une tension du muscle du front chez les femmes ce qui est un signe de peur et d’inquiétude. En ce qui concerne la sueur des hommes heureux par contre, elle a provoqué chez les femmes des sourires spontanés ce qui est un signe de bonheur.

Selon Gün Semin, chercheur de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas, la sueur produite par quelqu’un d’heureux provoquerait chez la personne qui la sent un état similaire à celui du bonheur. Le sentiment de bonheur serait donc transmissible via son odeur ! La prochaine étape serait maintenant d’arriver à identifier et isoler cette molécule chimique afin de peut être créer un parfum anti dépression ! En attendant ce produit miracle, il nous reste toujours la possibilité d’aller consulter un psychologue !

A la recherche du bonheur ? Découvrez les services de ce psychologue à Liège.

Afficher
Cacher