page hit counter
News Ticker

Carrefour s’attaque au digital

Les ventes en ligne concernant l’alimentaire chez Carrefour représentent moins de 2 % du chiffre d’affaires. La grande distribution française a du mal à se faire une place en ligne. Malgré le rachat de différents sites e-commerce qui fonctionnent bien, le numéro 2 dans son secteur peine a rattraper son retard. Quelles sont ses solutions ?

Un constat d’échec

La grande distribution peine à se faire une place en ligne. C’est le constat auquel fait face le groupe Carrefour, deuxième distributeur de France, mais dont la présence en ligne est presque inexistante. Pourtant bien parti (il rachète le site RueduCommerce.com en 2015, imagine des projets comme @Carrefour et Boostore.com il y a des années…), Carrefour s’est laissé distancer. Le problème, un manque d’idées, un vrai retard en terme de transformation numérique, et une culture digitale ignorée au mauvais moment.

Des recrutements pour inverser la tendance

Face à ce constat, Carrefour a choisi de réagir, et confie désormais sa stratégie à Marie Cheval. Ancienne directrice générale de Boursorama, cette énarque a quitté la banque pour rejoindre son copain de promo Alexandre Bompart, en poste depuis juin dernier. Depuis le mois d’octobre, elle gère toutes les activités digitales du géant de la distribution. Connue pour ses bonnes performances au sein de la banque en ligne (+29 % de clients en 2016), elle était attendue impatiemment par les dirigeants de Carrefour. Reste à savoir si les résultats seront à la hauteur du défi !

Des innovations

Carrefour poursuit son retour en développant comme ses concurrents des techniques digitales qui ont fait leur preuve. Ainsi, a été testé lors de la dernière Foire aux vins un chatbot permettant aux clients de profiter de conseils d’achat et de suggestions. Comme l’explique Thomas Husson, vice-président de Forrester : « la régie publicitaire du groupe – Carrefour Media – détecte si un client en magasin a été exposé à une publicité sur Internet. Cela permet de mesurer l’impact du digital ». Les supports digitaux sont donc très importants, et l’amélioration du CRM une vraie priorité.

Dernières idées de Carrefour, s’entourer de sites e-commerce qui fonctionnent bien et apprendre d’eux. Dernièrement, le groupe a ainsi fait l’acquisition de Croquetteland et Greenweez, deux références dans leurs domaines.

A propos Matthieu (14 Articles)

Webmaster et rédacteur Web orienté Business & High-Tech.