page hit counter
Dernière nouvelles

Quelques formalités à suivre pour créer une micro entreprise

Vous souhaitez vous lancer dans la micro entreprise et vous vous demandez quelles sont les formalités à suivre pour mener à bien votre activité ? Découvrez dans ce qui suit quelques informations qui vous permettront de créer votre entreprise en toute simplicité.

Micro entreprise

Immatriculer sa micro entreprise

Afin de faciliter l’immatriculation d’une micro entreprise, il est possible de compléter les formulaires en ligne et cela gratuitement. Cependant, il faut tout simplement connaître l’établissement qui sera en charge de votre immatriculation et cela en fonction de l’activité que vous souhaitez mener. Soit vous vous rendez auprès de votre Chambre de Commerces et d’Industrie, soit auprès de votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat, soit auprès des URSSAF. Il est également possible de remplir le formulaire papier et de l’envoyer auprès du destinataire recommandé et cela accompagné de votre pièce d’identité.

Déclarer son activité de micro entrepreneur

Une fois l’immatriculation effectuée, il faut par la suite procéder à la déclaration de votre activité. Cela consiste à choisir le régime le plus approprié à votre micro entreprise. Afin de vous informer sur le régime de votre entreprise ainsi que des informations personnelles en rapport avec votre activité, vous pourrez vous rendre sur le portail officiel du Centre de formalités des entreprises de votre région. Vous pourrez également consulter le site de l’Agence France entrepreneur pour avoir une meilleure idée sur le régime du micro entrepreneur, les questions réponses concernant l’activité de ce professionnel ainsi que les formalités à suivre en ce qui concerne la déclaration de vos revenus.

Respecter les conditions de la micro entreprise

Afin de bénéficier du statut de micro entrepreneur votre entreprise doit être soumise au régime fiscal de la micro-entreprise. Cela touche généralement le plafonnement chiffre d’affaires. Comme des ajustements ont été effectués, n’hésitez pas à consulter la loi de finances pour chaque année. Pour l’année 2017, ce plafonnement a été établi à 33 200 € pour la plupart des prestations de service et à 82 800 € pour les activités de vente et certains hébergements. N’hésitez pas à consulter les seuils applicables en ligne en vous rendant sur le site https://dropshipping-succes.fr/devenir-micro-entrepreneur/. En cas de dépassement de ce seuil, il est possible de connaître les tolérances applicables sur ce même site.

Qu’est ce qui se passe après la déclaration de son entreprise ?

Une fois l’enregistrement effectué, vous pouvez déjà jouir pleinement de votre statut de micro entrepreneur. L’INSEE vous enverra au bout d’une semaine tous les numéros d’identification qui vous permettront d’entreprendre en toute légalité. Voici ces identifications de votre entreprise :

  • le numéro de SIREN est composé de 9 chiffres et sert à identifier votre entreprise.
  • le numéro de SIRET est composé de 14 chiffres. Les neuf premiers sont ceux du numéro de SIREN, auxquels s’ajoutent 5 chiffres qui identifient géographiquement le lieu de votre activité. Si vous changez d’adresse, ce numéro sera modifié.
  • le code APE est composé de 4 chiffres et une lettre. Il caractérise votre activité principale selon la Nomenclature d’Activités Françaises.

Ces documents vous permettront d’attester l’existence de votre auto entreprise et vous faire valoir ce qui est de droit. A noter que votre activité peut débuter dès l’immatriculation de votre activité et cela sans attendre la délivrance de ces numéros. Dans le cas où votre code APE ne correspond pas à l’activité principale de votre auto entreprise, vous pouvez demander son renouvellement auprès de l’INSEE.

Afficher
Cacher