page hit counter

Les tarifs des consultations vont augmenter en médecine générale ?

Il existe actuellement en France une certaine discrimination au niveau des tarifs entre les médecins généralistes et les médecins spécialistes. Dans un contexte où la médecine générale est devenue une spécialité à part entière, les syndicats appellent au passage de la consultation de 23 à 25 euros. Si l’on sait que le débat se pose souvent autour de la nature des prestations, doit-on s’attendre à une augmentation du prix des consultations en médecine générale ?

Les raisons de l’augmentation : un besoin de justice salariale

Les médecins généralistes gagnent bien leur vie. Mais, si l’on prend en compte la durée de leurs études et la charge de travail, on se rend rapidement compte qu’ils sont un peu désavantagés par rapport à leurs collègues spécialistes. Un médecin généraliste touche un salaire moyen de 72.000 euros par an contre 57 heures de travail en moyenne durant la semaine. Si on y enlève les congés, cela représente environ 26 Nets de gains par heure. De plus, il est constaté que la médecine générale n’est pas traitée comme les autres spécialités en médecines pour lesquelles le prix de la consultation est de 25 euros. Ainsi, plusieurs syndicats de médecins généralistes réclament plus d’équité dans le traitement salarial. De plus, il faut dire que ce tarif de 23 euros est assez insuffisant pour assurer un service normal selon le docteur Sara LEONCINI.

A voir aussi : Plan de maîtrise sanitaire et l’hygiène alimentaire

Principal sujet des prochaines négociations sur la convention médicale

Le sujet de cette augmentation tarifaire sera largement débattu lors des prochaines négociations sur la convention médicale. C’est une convention qui va concerner les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie. Si l’on sait que les négociations vont s’ouvrir en fin février et qu’elles vont durent jusqu’en été, il faut dire que les deux parties disposent de suffisamment de temps pour trouver une solution convenable, du moins pour certains. Outre le fait d’augmenter les tarifs, les médecins généralistes souhaitent un véritable investissement dans ce secteur.

Au final, c’est le patient qui subit

Même si l’on sait que la plupart des mutuelles prennent en compte les dépassements d’honoraires, c’est tout de même le patient qui devra subir une hausse de 8 à 10 euros sur son assurance maladie. Ce qui n’est pas très salé, mais qui représente une dépense supplémentaire pour le patient. On devra toutefois s’attendre à ce que cette augmentation ne s’applique pas à ceux qui sont en difficultés financières.

A lire également : Comment réduire le cholestérol ?