page hit counter
Dernière nouvelles

Virus Zika en Martinique : coup dur pour l’économie de la zone

L’inquiétude grandit en même temps que le virus Zika se propage. Au même titre qu’Ebola en Afrique, le Virus Zika se propage à une vitesse inquiétante en Guyane et en Martinique. Pire, des cas de transmission par voie sexuelle ont été confirmés et ceci augmente un peu plus les inquiétudes dans le monde. Ce qui est sûr, c’est que l’économie de la zone sera largement touchée, car étant constituée pour une large part par le tourisme.

Les moyens de lutte sont déjà mobilisés

Afin de lutter efficacement contre l’avancée du virus Zika en Martinique, des moyens considérables ont été déployés afin de faire face au virus. En effet, depuis que la transmission par voie sexuelle a été confirmée, le Haut conseil de la santé publique a recommandé aux femmes enceintes dont leur compagnon a été exposé au virus d’avoir des rapports sexuels protégés pendant toute la durée de leur grossesse et même au-delà. D’ailleurs, l’annonce du premier cas de Zika en France intervient alors que le ministre de la Santé est en tournée aux Antilles et en Guyane afin de faire le point sur les moyens déployés afin de lutter contre l’épidémie.

Le ministre de la Santé a surtout tenu à conseiller aux femmes enceintes vivant en France de reporter leur voyage aux Antilles. Un avis qui été fortement critiqué. Si ce conseil est suivi, on va certainement assister à une baisse de l’affluence touristique dans cette zone. Selon le dernier point sur le virus, plus de 9000 cas évocateurs ont déjà été confirmés depuis le début de l’année 2016. Par ailleurs, il faut dire que la Guyane et la Martinique sont en phase épidémique, car le virus a déjà fini de s’y implanter. Pour la Guadeloupe, elle est encore en phase de pré épidémique selon les autorités sanitaires de la zone.

Un coup dur pour tourisme

À l’image du Brésil dont l’affluence touristique a baissé de plus de 30%, le virus Zika va sans doute porter un sérieux coup au tourisme en Martinique. Si l’on sait que ce secteur représente une bonne partie de l’économie de la zone, l’impact du virus Zika pourrait réduire sensiblement les profits des établissements hôteliers. Dans un contexte où aucun laboratoire de biologie médicale en Martinique n’a encore trouvé de vaccin ni de traitement spécifique, cette situation risque de transformer rapidement en impasse avec des conséquences non négligeables sur l’économie de manière générale.

Afficher
Cacher