page hit counter

Comment choisir son promoteur immobilier sans se tromper ?

Pour être certain que votre projet immobilier se déroule bien, il faut faire confiance au bon promoteur immobilier. Ce n’est jamais une chose aisée de juger de la qualité d’un constructeur, surtout lorsqu’on est un primo-accédant sans grande expérience du marché. Pour vous aider à arrêter votre choix, voici quelques conseils à suivre avant de vous lancer :

 

A voir aussi : Le gaz intéresse de plus en plus de gens

Promoteur local ou national ?

Il existe deux grands types de promoteurs immobiliers. Un promoteur local connaît mieux le marché régional et ses spécificités. Il sera donc à même de vous conseiller précisément sur l’emplacement de votre logement et vous proposera un projet en accord avec la culture et le style architectural local.

Un promoteur national vous offrira quant à lui un rendement supérieur grâce à des programmes plus standardisés. Cela ne veut pas dire pour autant que vous ne pourrez pas personnaliser votre logement. De plus, les prix seront plus attractifs grâce aux économies d’échelles que réalisent les promoteurs nationaux.

Lire également : Comment dire si il/elle va tricher à nouveau : 10 signes à surveiller

Renseignez-vous sur internet, auprès d’anciens clients, de l’UFC que choisir

C’est une étape incontournable pour tous les achats aujourd’hui. N’hésitez pas à vous renseigner sur internet pour connaître la réputation du promoteur que vous envisagez. Sans pour autant détenir une vérité incontestable, le bouche-à-oreille sur internet vous permet de dégager les tendances extrêmes (promoteur très mauvais ou au contraire à la réputation excellente).

Cependant, gardez en tête que les mécontents s’expriment plus que les clients satisfaits sur les forums. Vous pouvez également contacter directement promoteurd’anciens clients pour obtenir leur avis ou bien vous renseigner auprès de l’UFC que choisir.

 

Bien étudier le descriptif technique

Le descriptif technique est un document remis par le promoteur constructeur. Il contient toutes les informations relatives au projet immobilier : les équipements, les matériaux utilisés, … Il est impératif que vous étudiez ce document de fond en comble pour vous assurer que le logement sera au niveau des standards que vous souhaitez ou qui vous ont été vanté par le service commercial.

 

Vérifier les conditions d’indemnités de retard

Soyez également attentif aux conditions d’octroi des indemnités de retard. Si les retards dus à des cas de force majeure (tempêtes, etc.) ne peuvent être comptabilisés il faut néanmoins négocier dans votre contrat les raisons pour lesquelles le promoteur devra s’acquitter ou non d’éventuelles indemnités de retard.

 

Connaître la santé financière du promoteur

Il n’est pas rare de voir des affaires de chantier à l’abandon faire les gros titres de la presse ou des émissions TV. Si le risque de faillite est assez faible lorsque vous vous adressez à des promoteur nationaux (souvent eux-mêmes filiales de groupes internationaux), il est conseillé de vous renseigner sur la solidité financière du constructeur lorsque celui-ci est relativement récent ou opère uniquement au niveau local.