page hit counter
Dernière nouvelles

Comment bien effectuer le développé militaire ?

Lorsque vous envisagez de bien muscler vos épaules, vous devez opter pour le développé militaire. Cet exercice est encore connu sous le nom de développé des épaules et cible principalement les trois principaux faisceaux de l’épaule qui œuvrent en synergie. Il s’agit ici des deltoïdes antérieurs, postérieurs et des triceps. Le développé militaire est un mouvement complexe que vous devez alors pratiquer avec attention pour ne pas avoir des blessures. Comment bien effectuer le développé militaire ? Découvrez des réponses utiles dans les prochaines lignes.

Quelle est la meilleure technique pour commencer le développé militaire ?

Pour bien pratiquer cet exercice, vous pouvez prendre connaissance des différentes techniques présentées sur https://quentin-pakiry.fr/developpe-militaire. Il faut noter que vous avez la possibilité de pratiquer cet exercice avec une barre ou avec des haltères. Lorsque vous voulez commencer avec les haltères, vos coudes doivent être alignés sous vos poignets. Autrement dit, vos avant-bras doivent être verticaux. Vous devez serrer vos abdos et fessiers avec le regard droit devant. Il faudra également écarter les pieds à la largeur de vos épaules.

Pour débuter avec la barre, il est important que vos poignets soient bien alignés de façon verticale avec vos épaules, votre bassin et vos appuis. Ici également, vous devez bien serrer vos abdos et vos muscles fessiers. Regardez devant vous avec la barre à arrière de votre tête. Retenez que cet exercice peut aussi être pratiqué tout en étant assis. À cet effet, il est important que vous vous serviez d’un banc avec dossier pour caler votre dos.

Comment faire le développé militaire ?

Une fois que vous avez pris connaissance des différentes positions à adopter pour pratiquer cet exercice, il est important que vous sachiez comment le reproduire. En exemple ici, la barre qui vous permettra de faire l’exercice sera prise avec les paumes de mains tournées vers l’avant. La largeur de la barre doit être un tout petit peu supérieure à vos épaules. Elle doit se trouver sur la même ligne que vos épaules et en haut des pectoraux. Vous monterez la barre au-dessus de votre tête en prenant soin de ne pas verrouiller entièrement vos articulations dans la position haute. Ainsi, vos épaules et vos coudes n’auront pas de blessures. Au moment de monter la barre, vous devez expirer et à la descente, vous allez inspirer. La descente de la barre doit suivre le même trajet comme au moment où la barre montait. Cependant, ne vous pressez pas de descendre la barre, allez-y plutôt lentement. L’exercice prendra fin lorsque votre barre est bien droite et se retrouve au haut de votre buste et de vos poignets. Rappelons que ces derniers doivent être en bonne extension.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Pour faire cet exercice et le finir indemne, vous ne devez pas charger la barre excessivement. Au début du mouvement, votre buste ne doit pas être incliné vers l’arrière et vous ne devez pas relâcher vos abdos. Ce conseil est valable aussi bien pour les haltères que pour la prise de barre. En ce qui concerne la prise, vous ne devez pas par exemple avoir votre regard tourné vers le haut. Vous devez aussi éviter les courbures du dos en optant pour une poussée qui n’est pas verticale.

Afficher
Cacher