page hit counter
Dernière nouvelles

Comment faire du désherbant avec du vinaigre blanc ?

désherbant

Les désherbants chimiques sont réputés pour comporter des agents qui agressent le sol. Pour remédier à ce problème, vous pouvez opter pour de nombreuses solutions biologiques. Parmi toutes celles qui se sont montrées efficaces, le vinaigre blanc n’est pas des moindres. Vous pouvez alors en faire un désherbant pour éradiquer les mauvaises herbes. Découvrez ici comment faire du désherbant avec du vinaigre blanc.

Faites un mélange eau-vinaigre blanc

Il existe plusieurs manières de fabriquer du désherbant avec du vinaigre blanc. La première méthode consiste à y ajouter de l’eau. Idéalement, vous devez partir d’un volume égal de chaque intrant. Retenez qu’il est déconseillé d’appliquer le vinaigre pur sur les plantes. En quelque sorte, cela revient à faire usage d’un désherbant chimique, car la fertilité du sol sera grandement affectée.

Pour cela, vous pouvez mélanger 50 % d’eau et 50 % de vinaigre blanc afin d’obtenir votre désherbant. Ainsi, à l’aide d’un pulvérisateur, vous pourrez arroser les plantes et observer la réaction induite. Généralement, les premiers signes d’efficacité se profilent au bout de 2 ou 3 jours.

Toutefois, cela peut dépendre de la quantité de vinaigre blanc utilisé. Si après application du mélange 50-50, la mauvaise herbe ne semble rien perdre de sa vigueur, faites une solution avec un volume de vinaigre légèrement supérieur à celui de l’eau.

Réalisez un mélange d’eau, de sel et de vinaigre

En plus de l’eau et le produit de base, vous pourrez ajouter du sel iodé pour plus d’efficacité. Difficilement, les plantes adventices y résistent. C’est également le bon moyen pour lutter contre les mauvaises herbes les plus vigoureuses.

Pour cela, prenez 100 ml de vinaigre blanc et vous y ajouterez à 2500 ml d’eau en plus de 500 g de sel iodé. Comme vous l’aurez compris, lorsque vous prenez une quantité de vinaigre blanc, vous devez multiplier par 5 son volume afin de trouver le poids en sel à utiliser.

Une fois la quantité en sel trouvée vous la multiplierez également par 5 pour avoir le volume d’eau à ajouter. Ce dosage vous permet de réaliser votre désherbant selon la superficie de la surface à traiter.

Si certains utilisateurs préfèrent la première méthode, c’est parce qu’elle ne contient pas de sel. Celle-ci se fige dans les nappes et pollue toute sorte de plantes qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Faites une application optimale

Après avoir réalisé votre désherbant, il vous faut l’appliquer sur les mauvaises herbes. Cependant, le mode d’épandage peut déterminer son efficacité. Pour cela, il est conseillé de pulvériser le désherbant par temps ensoleillé. Le soleil aide à faire évaporer les résidus de sel. Cela permet à vos sols de rester fertiles.

À votre mélange, vous pourrez ajouter du savon noir naturel ; c’est néanmoins une option. Ce savon permet au désherbant de mieux s’adhérer aux feuilles aériennes des plantes et de tenir longtemps, même après une pluie. Vous pourrez donc les arracher quelques jours après lorsqu’elles se seraient desséchées.

Toutefois, ce mode d’application est conseillé dans les allées de gravier de votre jardin ou en terrasse. Dans une touffe de fleurs par exemple, il faudra éviter d’épandre la solution à l’aide d’un pulvérisateur. Vous devez juste déposer quelques gouttes du désherbant au pied de la mauvaise herbe.

Afficher
Cacher