page hit counter
Dernière nouvelles

Pourquoi délocaliser son entreprise à l’étranger ?

Dans un marché où la concurrence est parfois impitoyable, délocaliser son entreprise peut parfois être une alternative salutaire. C’est aussi une formidable occasion pour concilier désir de création et rêve d’évasion. Cependant, délocaliser son entreprise n’est pas aussi simple qu’il ne parait. Cet article fait le point.

Délocaliser une entreprise : plusieurs raisons valables

Face à une concurrence acerbe, délocaliser son entreprise peut être une alternative salvatrice. En ce sens, plusieurs entreprises optent pour une délocalisation partielle ou totale de leurs activités de production et de gestion. L’objectif, c’est surtout de faire baisser le prix de vente final et d’augmenter les marges. Quoi qu’il en soit, le premier effet de la délocalisation doit être la baisse des coûts dans les différents processus d’entreprise. Cependant, il faut dire que 2 raisons principales poussent les entreprises à délocaliser leurs activités.

La première concerne la recherche d’un savoir-faire particulier qu’elle ne parvient pas à trouver dans son pays de siège (techniciens hautement qualifiés). Dans ce type de délocalisation, l’entreprise s’implante le plus souvent dans un autre pays développé. La seconde cause de délocalisation concerne l’exploitation d’un marché spécifique en implantant des unités de production dans un pays spécifique. Toutefois, il faut toujours garder en tête que la délocalisation est un processus long et complexe. De plus, l’entrepreneur ne pourra évaluer sa rentabilité que sur le long terme.

Le plus important : savoir où s’implanter

Pour délocaliser son entreprise en location de bureau près de Marignane, le plus important est de bien cibler son pays de destination. Ceci est sans doute la phase la plus importante dans le processus de délocalisation. En effet, si certains pays facilitent largement l’implantation de sociétés étrangères, d’autres rendent les choses beaucoup plus compliquées. En Belgique par exemple, l’implantation de nouvelles entreprises a été largement simplifiée par le lancement de la BCE (Banque Carrefour des Entreprises). En Espagne, il existe des bureaux spécialisés en conseils et assistance pour entreprises étrangères désirant s’implanter dans le pays. Pour les États-Unis, créer une entreprise de moins de 50 salariés est un processus facile et l’entrepreneur ne paie que 50 dollars. Par la suite, il n’aura rien à payer jusqu’à ce qu’il fasse ses premiers bénéfices.

Afficher
Cacher