page hit counter

Comment les drones sont utilisés en Chine pour combattre la triche ?

Le baccalauréat est l’un des examens les plus populaires au monde. En effet, étant le premier diplôme universitaire et marquant par la même occasion la fin d’une étape importante, les années de lycée, le bac est d’une importance capitale, raison pour laquelle, certains veulent l’avoir, de manière licite ou illicite. Cette situation est donc l’un des facteurs clés concernant le taux élevé de fraude au bac. Pour lutter contre cette situation, le ministère de l’enseignement chinois a décidé de faire recours aux drones.

 

A voir aussi : Réservez en ligne votre déplacement par un taxi conventionné CPAM

Qu’est-ce qu’un drone ?

Un drone est un appareil volant, généralement un hélicoptère téléguidé, paramétré pour survoler un endroit donné, selon l’usage qu’on en fera, le drone peut être équipé de caméra ou pas. Il est donc un matériel très pratique. Les drones étaient, tout d’abord destinés aux militaires, ces appareils sophistiqués permettaient au corps militaire de survoler une zone définie, de la surveiller et même de l’attaquer si le besoin se fait sentir. Ils faisaient donc partie du matériel de combat, et le sont toujours. L’armée américaine possède aujourd’hui le plus grand nombre de drones au sein de son équipement de combat, ces matériels équipés d’armement sont prêts à être utilisés au front. Cependant, ce n’est pas la seule forme d’utilisation de ces drones. En Chine par exemple, ils servent à lutter contre la tricherie au bac.

 

A voir aussi : Ce qu’il faut savoir sur la location de véhicule

Les drones comme moyen de lutte contre la tricherie au bac

En Chine, les drones sont utilisés comme moyen de lutte contre la tricherie au bac (source : http://www.mondronecamera.fr/) En effet, le baccalauréat chinois est l’examen le plus grand au monde, avec plus de 9 millions de candidats chaque année. Il est donc difficile de canaliser ce beau monde et pour cela, des dizaines de milliers de policiers sont, en général, déployés pour toute la durée de l’examen. Cependant, ceci ne suffit souvent pas pour éviter les cas de fraudes à l’examen. Pour cette raison, dans la province de Luoyang, au sud de la Chine, les gros moyens ont été déployés pour combattre toute forme de tricherie à l’examen du bac. Dans cette zone, nous avons assisté à une innovation de taille lors de cette dernière session du baccalauréat. Un drone a été mis en place pour détecter les potentiels cas de tricherie.

 

Cette méthode parait très insensée, mais a tout de même était utilisé. Un mécanisme efficace a été élaboré de sorte que les effets escomptés soient obtenus. Le principe de cette nouvelle forme de surveillance consiste à placer un quadricoptère au-dessus du bâtiment où les examens ont lieu, celui-ci détecte les mouvements suspects entre les candidats et envoie un signal aux surveillants, via internet sur leurs tablettes. Dès que le signal est reçu, des mesures nécessaires face à la situation qui se présente à leurs yeux peuvent être prises. Mais, cette méthode est très controversée, car selon certains, elle remet en cause l’intégrité du système scolaire chinois.