page hit counter

Marché public : quelques astuces pour rédiger votre mémoire technique

Peut être que vous ne saviez pas, mais le mémoire technique représente à lui seul environ 60% de la note finale qui sera attribuée à l’organisme public. Il représente, en effet, la pièce principale dans une réponse à un marché public et doit être remis en réponse à un appel d’offres en appui de l’offre technique. Pour que votre mémoire technique puisse répondre aux attentes, il faut y accorder une attention particulière. L’enjeu dans la rédaction d’un mémoire technique, c’est de traduire son savoir-faire tout en respectant le cahier des charges énoncé.

Le plus important : répondre aux attentes de l’organisme public

Les attentes du pouvoir adjudicateur sont en général précisées dans le Règlement de la Consultation RC. Dès lors, une lecture précise de ce document permet d’identifier à la fois les besoins de l’organisme public, les spécificités de chaque marché ou organisme public. On a aussi le degré de priorité accordé via les coefficients de pondération.

A lire aussi : L’éclairage met en valeur les denrées alimentaires

Le mémoire technique permet à l’organisme public qui a émis un appel d’offres de comparer la qualité des différentes réponses reçue, mais surtout d’identifier les moyens déployés par les entreprises afin d’exécuter le marché.

L’objectif : promouvoir votre entreprise

En tant que candidat, il faudra veiller à chaque fois à promouvoir votre entreprise et surtout à présenter votre entreprise et ses compétences. Ensuite, il faudra penser à démontrer que vous avez les aptitudes et le savoir-faire nécessaire pour répondre à l’appel d’offres. Par ailleurs, il faut présenter en détail vos moyens techniques et humains tout en exposant votre capacité financière à réaliser le projet soumis à appel d’offres. Si l’on sait que le contenu est important, il est aussi très important de soigner la mise en forme (mise en page, graphisme, orthographe, etc.).

A lire en complément : Nos conseils pour bien choisir le constructeur de votre maison

5 astuces incontournables

Pour qu’il puisse avoir une portée, le mémoire technique doit être systématiquement adapté à chaque marché public. Le mémoire technique doit être adapté. Pour autant, il ne s’agit pas vraiment de refaire tout le mémoire technique à chaque fois. Pour cela, il est important de prendre en compte ces 5 astuces :

· Faire relire votre mémoire technique par une personne extérieure

· Privilégiez un contenu clair, synthétique et simple

· N’utilisez pas plus de deux couleurs, numérotez les pages et surtout utilisez une seule police

· Pensez à adapter le contenu aux spécificités du marché

· Élaborez un plan initial

En prenant en compte ce genre d’éléments, vous êtes surs de rédiger un bon mémoire.