page hit counter
Dernière nouvelles

Nyctophobie : comprendre la peur de l’obscurité

Nyctophobie comprendre la peur de l’obscurité

La nyctophobie désigne la peur irrationnelle du noir. Vous êtes incapable d’affronter l’obscurité ? Vous avez aussi peur de rester dans une pièce sombre ? Vous êtes certainement nyctophobe. Si vous avez du mal à comprendre les raisons de votre peur, cet article saura vous expliquer en quoi cela renvoi. Ils sont de plus en plus nombreux qui ignore tout de ce phénomène.

Généralité sur la nyctophobie

On peut considérer la peur impulsive d’une chose comme une maladie que les autres personnes n’arriveront jamais à comprendre. Dans le cas de notre sujet, il s’agit de la peur de l’obscurité ou la nyctophobie.

En général, cette pathologie est une sorte de réflexe inné qui s’active automatiquement lorsque la personne sent l’angoisse de se retrouver dans le noir. Normalement, la peur du noir arrive plus pendant quand on est encore en bas âge. Cependant, ce n’est pas toujours le cas de tout le monde. Mais si arrivé à l’âge adulte, vous avez le même ressenti, vous êtes sans doute nyctophobe.

La nyctophobie : qu’est-ce que c’est ?

Les psychologues estiment qu’il s’agit d’une tendance naturelle. À partir de 18 mois, les enfants commencent à se déplacer. Ils aiment avoir un contrôle sur tout ce qui leur entoure. Cependant, lorsqu’il se trouve dans le noir, ce n’est plus le cas, alors, l’enfant panique et s’adonne à la peur. À partir du moment où l’enfant voit que son impuissance vient de sa perte de contrôle dans le noir, alors il considère le noir comme une chose qu’il faut réellement éviter.

peur du noir

Cette peur disparaitra au fur et à mesure de son développement. C’est un passage obligatoire chez les enfants. Par contre, si la peur du noir persiste et arrive jusqu’à l’âge adulte, vous aurez besoin d’un spécialiste. Lorsque la peur vous guette, vous n’arrivez pas à contrôler votre esprit et votre corps. Ce phénomène peut parfois provoquer une crise (une paralysie spontanée, une augmentation du rythme cardiaque, une asphyxie, etc.). Ces réactions ne disparaissent que si l’idée d’affronter le noir n’est plus à envisager.

Comment surmonter sa peur du noir ?

Les nyctophobes ont souvent tendance à rester éveillés la nuit. C’est la première mauvaise idée à faire. Dans la logique, c’est la meilleure solution, mais il y a toujours un autre moyen pour dépasser cette peur. Éviter de dormir la nuit c’est fuir au problème. La journée, vous devez donc vous adonner à des activités qui vous font dépenser de l’énergie.

Ainsi, à la tombée de la nuit, votre sommeil arrivera tout seul. Surmonter sa peur ne signifie pas, la tenir tête au moment où l’on en parle. Là, vous vous faites du mal. C’est un travail qui demande du temps. Les psychologues invitent les patients, victimes de la nyctophobie à faire de la méditation et à faire des exercices de respiration. L’objectif est d’avoir la maitrise de son corps.

Vous pouvez aussi parler à un spécialiste, lui expliquer comment vous voyez votre peur. En retour, il vous expliquera ce que c’est que la nyctophobie. Comment cela a-t-il pu vous arriver ? Et pourquoi avez-vous une peur bleue du noir ? Parfois, avoir une idée sur ce qui vous arrive vous permettra de surmonter votre phobie.

Afficher
Cacher