page hit counter
Dernière nouvelles

Les adolescentes et la chirurgie esthétique

chirurgie esthétique

Ces derniers temps, les femmes souhaitent avoir de plus gros seins et grâce à la chirurgie esthétique elles peuvent avoir cette satisfaction. En 2015, plus de 226 000 interventions esthétiques ont été effectuées sur les patients entre 13 et 19 ans, dont 65 000 interventions chirurgicales sur le remodelage du nez, augmentation mammaire, liposuccion, et ventre plat.

Généralité sur la chirurgie appliquée au jeune

Très peu d’études ont été menées afin d’examiner les risques pour les adolescents de ces chirurgies de plus en plus fréquents. Des recherches sont particulièrement nécessaires sur les pratiques les plus controversées telles que les implants mammaires, liposuccion et la chirurgie plastique génitale.
Il n’y a aucun doute que les enfants peuvent bénéficier de la chirurgie reconstructive ainsi que les jeunes. Ce sont des interventions chirurgicales effectuées pour corriger des lèvres, une fente et palais, par exemple, ne sont pas controversés.

Par contre les chirurgies plastiques pour corriger les traits du visage qui peuvent être attrayant aux yeux des adolescents sont considérées comme un peu déplacées et même risquées. Vu qu’ à leur âge, leur développement corporel n’a pas encore atteint leur limite. Du point de vue sanitaire donc, la chirurgie esthétique chez les adolescents est vraiment suivie de après voir même refuser par un médecin professionnel ou par la loi d’ailleurs. C’est tout comme le tatouage où seul le responsable de l’adolescent concerné peut donner le consentement qu’un ado peut ou ne pas subir une telle opération. Sauf pour celle à objectif réparateur pour l’adolescent. Sur ceux, il suffit de bien choisir le médecin selon leur professionnalisme et d’autres critères encore.

chirurgie plastique

Comment choisir un médecin chirurgien ?

Lorsque vous choisissez un médecin, optez pour ceux qui s’intègrent dans des associations des professionnels comme  celui qui est membre de l’Association Suisse de chirurgie plastique.  Avec eux, vous pouvez être assuré qu’il ou elle est idéalement qualifiée pour votre procédure. Il ou elle détient le titre officiel de spécialiste en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Ce titre est reconnu par la Confédération Suisse et l’UE et certifie que le médecin en question a fait l’objet d’au moins 6 ans (et souvent jusqu’à 10 ou 12 ans) de formation de troisième cycle, y compris la planification et le rendement de toutes les procédures actuelles en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Pour obtenir le titre de spécialiste, le candidat doit avoir effectué un nombre minimal défini de divers types d’opérations, ont passé un examen Suisse et européen dans la spécialité, qui s’est tenue de présentations et articles publiés. Le titre garantit également que le titulaire participe régulièrement aux cours et Congrès aux fins de perfectionnement.

Evitez surtout tout médecin qui se vante d’être spécialiste sans vous montrer les chemins et les parcours qu’il a déjà effectué. Vous devez également exiger de votre médecin chirurgien une garantie de réussite, car non seulement l’opération vous coutera cher mais, également, ce sera votre santé qui est enjeux.

Afficher
Cacher