page hit counter
News Ticker

La dépendance en quelques chiffres clés

La population française vieillit, c’est un fait, ce qui a de lourdes conséquences pour tous. Quand on parle de dépendance, on évoque les personnes âgées qui ne peuvent plus vivre seules et les personnes en situation de handicap qui ont besoin d’aide au quotidien. Des personnes en perte d’autonomie en quelque sorte qui sont de plus en plus nombreuses.

Plus d’un million de personnes âgées 

La France d’aujourd'hui compte 1,3 million de personnes âgées, un nombre en forte hausse notamment avec la génération des baby-boomers qui entrent dans le 3e âge. Mais cela est dû aussi à l’allongement de l’espérance de vie : qualité des soins et progrès médicaux, politique de santé publique, maladies mieux prises en charge… Face à ce développement important d’une population vieillissante, le secteur des services à la personne s’est diversifié. Pour maintenir ces seniors à domicile, des auxiliaires de vie s’occupe de faire les courses, le ménage, les papiers administratifs, la toilette, la prise de médicament, les sorties culturelles… Un précieux soutien au quotidien pour les personnes dépendantes qui évitent ainsi la maison de retraite.

24 milliards d’euros de budget 

D’après l'Insee, le phénomène va s’amplifier, avec la part de la population de plus de 75 ans qui bondira de 72% d'ici à 2060 !

Aujourd'hui, la France dépense quelque 24 milliards d’euros pour financer sa politique de la dépendance. Un budget qui de fait augmentera avec le temps… Pas de chômage en vue en effet pour les auxiliaires de vie qui accompagnent cette population. Elles sont toujours de bons conseils d’ailleurs pour faciliter le quotidien : suggérer d'acheter un lit à mémoire de forme pour soulager les douleurs, proposer une cuisine bio et saine pour une meilleure santé, assurer des promenades et des activités de loisirs…

En tout, les particuliers dépensent plus de 7 milliards d’euros au total pour financer la dépendance, et ce en plus du budget de l’Etat qui est déjà conséquent. Là aussi, on peut anticiper une grande hausse de ce poste de dépenses.