page hit counter
News Ticker

Le cannabis a également du bon

Le cannabis est l’une des substances stupéfiantes les plus consommées au monde et l’une des plantes les plus cultivées depuis déjà des années. Il est interdit dans de nombreux pays. Or, à part son rôle de drogue et de psychotrope, il s’agit également d’un remède naturel pour diverses affections. Découvrez les vertus médicinales du cannabis et ses applications que nombreux praticiens ont pu démontrer.

Une plante utilisée depuis des millénaires

Les mots « chanvre, marijuana, hasch, herbe, marie-jeanne ou shit » désignent la même plante : le cannabis sativa, l’une des drogues les plus utilisées dans le monde. Bien que les premiers documents qui attestent de son utilisation en tant que remède naturel datent du VIe siècle av. J.-C., il aurait été utilisé en tant que drogue et médicament depuis longtemps en Europe et en Asie, d’après les historiens.

Des différents cannabinoïdes, substances actives lui conférant ses différentes bonnes et mauvaises propriétés, les scientifiques en ont retenu deux : le THC ou Tétra-Hydro-Cannabinol qui lui donnent ses vertus psychotropes et anti-inflammatoires et le CBD ou Cannabidiol aux effets calmants. Ces principes actifs sont de nos jours disponibles auprès des commerçants autorisés sous forme d’e liquide cannabis, d’huiles essentielles ou préparation contenant de l’huile essentielle de cannabis ou sous forme de cristaux.

Que peut-on soigner avec le cannabis ?

Pendant des siècles et jusqu’à aujourd’hui, le cannabis était utilisé comme remède contre la douleur et certaines affections inflammatoires. Au milieu du XIXe siècle, un docteur irlandais du nom de William B. O’Shaughnessy s’en servait pour soulager le tétanos et les personnes sujettes aux convulsions. Un chercheur français du nom Jean-Jacques Moreau de Tours tentait également de traiter les troubles mentaux avec des préparations au cannabis.

De nos jours, les extraits de cannabis et préparations à base de cannabis sont préconisés en phytothérapie pour :

  • Prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer chez les personnes prédisposées ou pour ralentir sa progression chez les malades ;
  • Aider à guérir l’épilepsie infantile en réduisant le nombre de crises ;
  • Soigner les affections inflammatoires de l’intestin comme la colite ulcéreuse et la maladie de Cröhn en renforçant l’imperméabilité de la muqueuse intestinale ;
  • Soulager et guérir les troubles du sommeil ;
  • Traiter l’anxiété et réduire les effets dévastateurs du stress ;
  • Réduire la pression artérielle ;
  • Prévenir la tachycardie.

L’utilisation de produits dérivés du cannabis ne doit toutefois se faire que sur les conseils d’un thérapeute confirmé. Le respect des posologies et des modes d’administration est par ailleurs primordial.