page hit counter
Dernière nouvelles

Opération de la myopie : quel coût ?

L’opération de la myopie concerne la chirurgie des yeux dont le but est de corriger ou de finir avec le défaut visuel. Aussi, cette opération corrige l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. En effet, ladite opération vous permet de vous débarrasser entièrement de vos lunettes et lentilles de contact. En France, c’est une opération qui est plus pratiquée avec plus de 150 000 patients opérés chaque année avec des résultats impeccables, d’où sa popularité croissante. Mais quel est réellement le coût d’une opération de myopie ? Lisez !

Que vaut une opération de myopie en termes de coût ? 

En général, le tarif de l’opération de la myopie varie de 1 200 euros à 3 000 euros par œil en fonction la variété des paramètres. Il s’agit entre autres entre autres de la technique utilisée et de l’importance du plateau technique de la clinique. La technique utilisée peut être du Lasik 100 % laser, Smile, Epilasik, PKR, implant myopique ou la chirurgie du cristallin. En ce qui concerne l’importance du plateau technique de la clinique, il peut être question de lasers de dernière génération et de la qualité de la maintenance. De même, les paramètres qui permettront d’avoir une variation de prix sont : la notoriété et l’expérience du chirurgien ophtalmologue.

Toutefois, il faut noter que le prix moyen d’une opération de la myopie s’élève à 1 500 euros par œil. Vous pouvez vous dire que le tarif de l’opération de la myopie est élevé. Mais, toutes les études ont prouvé d’un point de vue économique qu’il est amorti. Cela est réaliste lorsque sur 2 à 3 ans, vous additionnez le prix des lunettes, montures, lentilles et produits d’entretien. Il vaut mieux y mettre vos ressources pour être libéré de lunette ou lentille et retenez que c’est une intervention qui dure 30 minutes. Toutefois, vous payez des prix avec l’aide d’une mutuelle santé.

L’importance des mutuelles

Bien avant que vous ne réalisiez votre opération de myopie, votre chirurgien ophtalmologue aurait déjà établi un devis. Le devis proposé par ce dernier doit être soumis à une mutuelle santé qui vous soulignera ou précisera le niveau de prise en charge. Étant donné que la chirurgie de la myopie est vue comme une opération de confort, un acte hors nomenclature, elle n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Autrement dit, la Sécurité sociale ne prend rien en charge. Par ailleurs, vous verrez des mutuelles qui vous aident en prenant une partie des frais en charge. Ces derniers oscillent de 3 000 à 3 500 euros pour les deux yeux et les frais de clinique y sont impliqués. In fine, les mutuelles assurent un remboursement partiel et qui peut être variable d’un contrat à un autre.

Comment choisir votre chirurgien ? 

Pour les opérations de la myopie, il est rare de rencontrer des cas de complications, mais elle reste quand même une intervention délicate. Car, elle touche un organe des sens. Pour cela, le prix ne devrait pas être le seul paramètre à considérer pour passer le cap. Autrement, vous ne devez pas juste vous focaliser sur la question de prix. Vous devez alors questionner votre chirurgien lors de votre rendez-vous préopératoire sur ses diplômes, son expérience dans ladite tâche et la clinique dans laquelle il opère. Enfin, soyez en confiance à l’écoute avec ce dernier. Il doit vous apporter les réponses à toutes vos questions (déroulé de l’opération et les soins postopératoires).

Afficher
Cacher