page hit counter

Quelle retraite avec 150 trimestres ?

Vous avez réussi à cotiser 150 trimestres pour votre retraite, vous allez donc avoir le droit à certains avantages. En effet, grâce à votre cotisation, vous avez réussi à atteindre un seuil important de votre pension. Ce montant de trimestre vous permet d’avoir le droit à une retraite partiel ou autrement dit progressive. Possible dès l’âge de 60 ans cette dernière est une possibilité pour toute personne ayant cumulé 150 trimestres, cette dernière a pour but de diminuer la charge au travail en facilitant le salarié d’un temps plein à un temps partiel tout en permettant de cotiser.

Pourquoi calculer sa retraite ?

Il est crucial de connaître le montant de sa future retraite dans le but de pouvoir se projeter.

A découvrir également : Quelques conseils avant de choisir une solution de crédit

En effet, c’est en effectuant ce calcul de retraite que vous allez pouvoir savoir votre montant, et ainsi savoir si vous êtes plus proches du seuil minimum ou alors du plafond. Pour tout ménage français, il est très important de connaitre la valeur de la pension de sa future retraite dans le but de pouvoir se projeter sur l’avenir, et par conséquent voir quels seront les projets réalisables.  Reste à savoir comment la calculer et avec quelles caractéristiques. Le calcul se fait de cette façon : revenu annuel moyen* taux de la pension* (le temps assuré aux régimes général limité à la durée d’assurance) /  (durée d’assurance pour obtenir une pension taux plein). Quelques définitions de termes :

  • Revenu annuel moyen : ce revenu est la valeur de vos salaires annuels divisée par le nombre d’années de travail durant votre carrière.
  • Taux de pension : ce dernier varie entre 37 et 50%, ce taux considère votre âge ainsi que le nombre de trimestres que vous avez validé tout au long de votre carrière.
  • Temps assuré au régime : cette valeur est inscrite sur votre relevé de fin de carrière.

Une fois ces définitions connues, et le calcul effectué, vous savez donc tous les détails qui rentrent en compte pour le calcul de votre retraite.

A lire également : Les règles à suivre pour profiter d'un bon crédit auto

Les bénéfices des 150 trimestres

Lorsque vous atteignez le seuil des 150 trimestres validés pour votre retraite, vous allez avoir le droit à un nouveau type de retraite appelé retraite progressive. Cette version de la retraite est une façon différente de cotiser pour les salariés. C’est en quelque sorte une minoration de la retraite, elle possède nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Cette dernière est complémentaire au salaire de la personne travaillant, mais nécessite plusieurs conditions.

La retraite progressive

La retraite progressive consiste à laisser les salariés travailler en temps tout en touchant une partie de cette dernière. Vous devez quand même respecter quelques points cruciaux pour pouvoir en bénéficier. Dans un premier temps, vous êtes obligé de travailler en partiel entre 40 et 80% dans votre emploi actuel. Pour calculer vos trimestres dans ce genre de situation, ce n’est pas le temps de travail qui compte, mais le montant de vos cotisations. Cette opération est par conséquent flexible. Pour l’obtenir, vous devez effectuer une demande à votre employeur dans un délai de 6 mois minimum avant le départ légal de votre retraite. Viendra s’ajouter une seconde demande au début de cette dernière pour valider définitivement cette demande.

Inconvénient de la retraite progressive

Un des points négatifs de cette dernière reste le fait d’obliger la personne à travailler à temps partiel. De plus, les revenus sont modérés et ne sont pas bénéfiques aux salariés. Pour rappel, plus la personne travaille, et donc touche de l’argent, moins elle cotise, et donc moins, elle valide ses trimestres et risque donc une décote. La retraite progressive est donc à double tranchant, il est possible de travailler plus, mais par conséquent pour, il sera plus dur de bénéficier d’une pension élevée.

Vous savez désormais ce qui peut vous être proposé lorsque vous avez atteint le seuil des 150 trimestres. Évidemment, les retraites progressives ne sont pas une obligation, elles restent un choix que vous vous réservez de faire.