page hit counter
News Ticker

Panne sexuelle, que faire ?

panne sexuelle

De nombreuses personnes font face au problème du trouble sexuel dans leur vie de couple. C’est encore un sujet tabou pour la plupart, et peu de gens osent en parler à leur médecin. Le trouble sexuel est fréquent autant chez l’homme que chez la femme. Nous allons vous donner quelques informations dans le but de vous venir en aide. Cet article vous apportera, je l’espère, une solution à votre problème de panne sexuelle.

Les différents troubles sexuels

Entre 30 et 40 % de la population est atteinte des troubles sexuels. Certains des cas sont traitables. Les troubles sont traités par des médicaments si la cause est physique. Et par psychothérapie, lorsque la cause est psychique.

Les troubles sexuels réunissent tous les facteurs bloquants, d’ordre psychologique ou physiologique, qui abstiennent une personne d’avoir un rapport sexuel satisfaisant et complet. 4 à 9% des hommes sont atteints d’un trouble érectile, et 4 à 10% ont un problème d’éjaculation. Chez la femme, le taux est plus élevé, entre 25 et 63%. Tous les cas ne peuvent être classés en tant que maladies, car aucune étude épidémiologique n’a encore été menée.

Les troubles sexuels peuvent être classifiés ainsi :

  • Trouble du désir sexuel : ce trouble se manifeste par la diminution du désir sexuel chez l’un des deux partenaires.
  • Trouble de la stimulation sexuelle : absence de sensation de réponse sexuelle. Malgré une stimulation sexuelle, l’individu n’arrive pas à maintenir une excitation.
  • Trouble de l’orgasme : l’individu ne parvient pas à obtenir un orgasme.
  • Trouble douloureux sexuel : quand l’individu connaît des douleurs après ou pendant la pénétration.

couple amoureux

Les troubles sexuels courants chez l’homme sont :

  • La dysfonction érectile : c’est l’incapacité permanente ou ponctuelle de maintenir une érection. Les pannes occasionnelles sont différentes de l’impuissance sexuelle. In ne s’agit pas d’une impuissance si le problème dure plus de 6 mois. Le trouble sexuel le plus fréquent chez les hommes, environ 30 % chez la quarantaine, est les pannes sexuelles chroniques.
  • Le priapisme : c’est une érection anormale de la verge, pendant un long moment (plus de 2 heures). Il est douloureux et survient sans la montée de la libido.
  • L’éjaculation précoce : elle se traduit par une éjaculation bien avant le moment voulu.
  • L’éjaculation retardée : elle se traduit par l’incapacité d’atteindre l’éjaculation.
  • L’anorgasmie : c’est l’incapacité d’avoir un orgasme malgré la stimulation et l’excitation. Ce genre de trouble est plutôt rare.
  • La baisse de libido : c’est la diminution du désir sexuel.

Chez la femme, les plus fréquents sont :

  • La dyspareunie : elle est caractérisée par une douleur durant le rapport sexuel.
  • La sècheresse vaginale : elle se traduit par le manque de lubrification du vagin, notamment pendant la grossesse et la ménopause.
  • Le vaginisme : c’est la phobie de la pénétration vaginale.
  • L’anorgasmie : c’est un problème touchant également la femme, accompagné de contractions utérines et contractions involontaires de la musculature périnéale.
  • La frigidité : ce terme désigne l’insuffisance du désir sexuel chez la femme.

Panne sexuelle, comment y remédier ?

La panne sexuelle atteint spécifiquement les hommes. Il s’agit du trouble de l’érection. Elle est due au stress, à un coup de fatigue, aux causes neurologiques ou aux troubles organiques comme le diabète. La panne sexuelle touche un homme sur trois de plus de 40 ans. La plupart des hommes ne la prennent pas aux sérieux, tout en espérant que cela va changer progressivement. Vous devez cependant vous confronter à cette situation, en parlant à votre partenaire, tout d’abord. L’intimité entre couple se recrée, ainsi en parler est un moyen d’y parvenir. Le problème de l’érection n’est pas juste masculin, vous devez le régler à deux.

Voici quelques conseils :

  • N’isolez pas le trouble du couple : détectez les facteurs de déclenchements des pannes et leur pérennité. Cela permet l’optimisation du traitement. Le traitement peut être facilité par la volonté de retrouver une bonne harmonie sexuelle dans le couple, les attentes réciproques, l’omniprésence du dialogue. Mais il peut aussi être handicapé par le manque de motivation de l’un des partenaires, ou un conflit entre les deux.
  • Aidez-le à remonter la pente : il est convenable pour vous, la femme, d’agir avec empathie, être à l’écoute de votre partenaire. Rassurez-le en trouvant les bons mots. Dédramatisez la situation sans remettre en cause sa virilité. Ne lui mettez pas la pression, mais aidez-le à découvrir d’autres chemins vers le plaisir. Pour vous, l’homme, ne vous apitoyez pas sur votre sort, l’angoisse et l’énervement empirent la situation. Sachez que vous pouvez démontrer votre amour par vos massages, vos caresses et baisers.
  • Communiquez et consultez si nécessaire : L’instauration de la communication permet à votre couple de surmonter ces difficultés. En cas de répétition du phénomène, consultez un spécialiste (urologue, andrologue, sexologue).

couple allongé

Bien choisir son sexologue

La sexothérapie est une démarche psychothérapeutique traitant les troubles sexuels et affectifs que peuvent vivre un couple ou un individu dans différents contextes.

Attention aux charlatans, le titre de sexologue n’est pas protégé par la loi. Optez pour des médecins sexologues compétents. De nos jours, l’ordre des médecins reconnait la sexologie comme une compétence, mais ce n’est pas reconnu comme une spécialité médicale. Les premiers diplômés sont sortis des universités en septembre 1999. L’équivalence de ce diplôme a été obtenue par les pionniers de cette discipline pour pouvoir continuer à exercer en tant que sexologue. Les tarifs de consultation varient entre 15 et 55 Euro en province, et jusqu’à 77 Euro en région parisienne.

Savez-vous que Julie Cornez Massant est une psychologue-sexologue ? Licenciée en psychologie clinique depuis 2002, elle exerce indépendamment aujourd’hui. Son parcours académique l’a amené à privilégier une approche systématique dans les thérapies qu’elle met en place avec ses patients : écoute active et empathique, amener le patient à une introspection…

Ainsi, pour parvenir à votre problème sexuel de couple, parlez-en tout d’abord entre-vous, et essayez de le faire dès que vous sentez arriver les difficultés. Consultez et choisissez les spécialistes compétents ensuite !