page hit counter

Le métier de coach personnel

Contributeur essentiel dans le succès professionnel de nombreuses personnes, le coach personnel est un spécialiste auquel on a de plus en plus recours. Expert développement individuel, il a pour principale mission d’aider à le « coaché » à atteindre différents objectifs et résultats ; notamment l’avancement de carrière. Profession à part entière, le coaching personnel requiert généralement un certificat ou un diplôme délivré par une école ou un organisme spécialisé.

Le rôle d’un coach personnel

Dans le cadre d’une relation de confiance, le coach a pour rôle d’assister son client afin que ce dernier puisse valoriser et exploiter son potentiel de développement. Si son intervention est généralement associée au domaine professionnel de son client, l’accompagnateur individuel peut également agir dans un contexte personnel. Concrètement, il va aider une personne à clarifier et préciser ses objectifs, à identifier les obstacles et à définir des plans d’action pour les surmonter.

A lire également : Objet publicitaire : 3 astuces pour plus de visibilité

L’action d’un coach individuel est axée sur des outils et techniques de développement psychologiques et comportementaux. Par exemple, il aidera son client à prendre conscience des traits de sa personnalité sur lesquels il devra travailler pour atteindre ses objectifs. De même, un coach va aussi faire émerger chez la personne les motivations nécessaires pour soutenir ses efforts. Dans certains cas, le but du coaching peut simplement-être d’apprendre à l’assisté à communiquer efficacement avec son environnement et à entretenir des relations propices à sa performance.

Devenir un accompagnateur individuel

Pour devenir un coach personnel à Paris, le plus sûr moyen reste de suivre une formation spécialisée auprès d’une institution reconnue. Les écoles privées de coaching proposent une formation dispensée par des professionnels du métier et des experts reconnus dans différentes disciplines. Certains centres de formation peuvent-être rattachés aux fédérations et associations professionnelles qui valideront la certification délivrée. Pour ceux qui souhaitent un diplôme reconnu par l’Etat, il est à signaler que certaines universités proposent un cursus de 3ème cycle en développement personnel caractérisé par une forte base théorique.

A découvrir également : Quels sont les freins à une reconversion professionnelle ?

Bien qu’il ne soit pas règlementé d’un point de vue légal, le métier de coach individuel fait l’objet d’une déontologie stricte. En effet, son exercice repose sur une relation de confiance avec le client. Les associations professionnelles avancent donc des référentiels de compétences et de bonnes pratiques afin d’encadrer la discipline. La confidentialité, l’honnêteté et la loyauté sont notamment des valeurs fondamentales que tout coach, notamment les débutants, se doivent d’intégrer et de respecter.