page hit counter

Le minage de crypto-monnaies, un processus vital du blockchain

Le monde de la crypto-monnaie et de la blockchain regorge d’opportunités. Entre trader ou se constituer une réserve de cryptos, vous disposez de plusieurs options et pouvez choisir celle qui vous semble la plus rentable. Cependant, pour faire un choix judicieux, il faudrait déjà comprendre tous les mécanismes du milieu. Parmi les premiers concepts que vous devez assimiler, il y a le minage de crypto-monnaies. De quoi s’agit-il ? Quels sont les outils de minage ? Et quelles sont les perspectives d’évolution futures ? Cet article vous propose de découvrir ce processus vital de la blockchain.

Le minage de crypto-monnaies, quesaco ?

Si vous tapez dans votre moteur de recherche « rentabilité minage de crypto », vous tomberez sûrement sur un jargon très complexe. Mais avant tout, il faut d’abord revenir à la base : qu’est-ce que la blockchain ? (Bah oui, le minage étant un processus vital du blockchain comme énoncé dans le titre !).

A lire en complément : Investir dans l'immobilier à Rennes

Si on part du principe qu’il existe plusieurs utilisateurs de cryptos dans le monde, le blockchain se définit comme la base de données qui regroupe toute l’historique de transaction de ces utilisateurs. Ainsi, dans cette grande base de données, chaque utilisateur partage ses informations librement et a aussi accès aux informations sur les transactions des autres utilisateurs.

Face à cette situation d’équilibre où tout le monde est sur le même pied d’égalité (les transactions sont transparentes, chacun dispose du même droit de modification, etc.), un problème se pose : la falsification des données.

Lire également : Quel robo-advisor choisir pour épargner de l'argent en ligne ?

C’est à ce stade que le minage (ou « mining » pour les anglophones) entre en jeu. Le mineur va contrôler les informations avant de valider chaque bloc à partir de calculs algorithmiques et obtenir une rémunération via des unités de crypto-monnaies. Cette rémunération peut être sous forme de frais de transaction mais aussi de création de cryptos à l’instar du cas du Bitcoin qui pour chaque bloc validé génèrera 6,25 bitcoins pour le mineur.

Aujourd’hui, la question de la rentabilité du minage est sur le tapis car l’ampleur des réseaux de blockchain implique un investissement en matériel puissant et onéreux. Et outre les infrastructures, il consomme aussi beaucoup d’électricité.

Les crypto-monnaies les plus minées

Outre le Bitcoin qui a déjà été évoqué de nombreuses fois dans les points précédents en raison de sa popularité, il existe un certain nombre de crypto-monnaies qui sont les plus minées en raison de leur rentabilité.

Le Bitcoin et l’Ethereum

Ce sont les crypto-monnaies les plus minées actuellement. Mais à cause de leur popularité (ou « grâce à », ça dépend du point de vue), leur minage est réservé à de grandes fermes car elles nécessitent un investissement très important et est très énergivore.

Le Litecoin et le Monero

Juste derrière les plus cryptos les plus populaires, le Litecoin et le Monero ont gagné leur place dans le top 5 des crypto-monnaies les plus rentables à miner car ne nécessitent pas forcément un matériel ultra-puissant ni ne consomment énormément d’électricité.

Le matériel pour assurer la rentabilité du minage

Comme vous l’aurez déjà compris, l’enjeu principal du minage de crypto-monnaies est sa rentabilité. En effet, l’engouement des mineurs fait que le secteur est devenu très concurrentiel et les mineurs doivent redoubler de vitesse pour valider le bloc et gagner la rémunération avant les autres.

Et pour vous assurer que miner soit rentable, il faut investir dans le matériel adapté. En effet, lorsque le minage n’était pas si prisé, un ordinateur quelconque pouvait suffire. Ce n’est plus le cas actuellement.

Rig de minage

Le Rig de minage est un ordinateur dont le nombre élevé de cartes graphiques assure une vitesse de calcul optimale pour valider le bloc. Si vous optez pour ce genre de matériel pour miner, il faudra prévoir un investissement important vu le prix des cartes graphiques sur le marché.

Pool de minage

Le Pool de minage est quant à lui une association de plusieurs mineurs qui effectuent chacun une partie du calcul pour valider le bloc. Ainsi, leurs efforts combinés vont permettre de gagner la récompense. La distribution se fait en fonction de l’apport de chaque mineur dans le calcul.

Cloud mining

Le Cloud mining est la solution la plus intéressante si vous n’êtes pas expert en minage de crypto-monnaies. Il consiste à déléguer le minage à une société.

L’avènement du minage Proof of Stake, la fin du minage Proof of Work ?

Ce système basé sur la performance des ordinateurs lors du minage est appelé Proof of Work (PoW). En effet, plus le mineur arrive à valider rapidement le bloc grâce aux capacités de son ordinateur, plus ses chances de gagner la rémunération sont accrues.

Aujourd’hui le minage Proof of Stake (PoS) lui n’est plus axé sur le matériel et fait intervenir la possession de tokens (ou de jetons) dans la validation d’un bloc. Le mécanisme de sélection de celui qui gagnera la récompense se fait de manière aléatoire aussi pour augmenter la probabilité de gain, il faudra disposer de plusieurs tokens.

En PoS, il n’est donc plus question de minage de crypto-monnaies. En effet, la problématique du minage en PoW est la dépense énergétique qu’il implique en raison du besoin de matériel performant pour les calculs. Par contre, le PoS présente une faille non négligeable : le fait que tout est virtuel alors que le blockchain du PoW lui est bien ancré dans la réalité. Donc, l’avènement du Proof of Stake ne signifie pas la mort du Proof of Work. Il s’agit de trouver le moyen de combiner les deux.