page hit counter
Dernière nouvelles

Bordeaux: Quelle promesse pour le millésime 2015 ?

chateau yquem grands crus de bordeaux

Avec une météo relativement idéale, le millésime 2015 s’annonce comme très prometteur. Tour d’horizon de quelques grands Châteaux et première dégustation de grands crus de bordeaux en cette période des vins en primeurs.

Château d’Yquem 2015

Domaine viticole de Bordeaux, le Château d’Yquem est le seul Sauternes classé premier cru supérieur.

Avec un hiver frais, un mois d’avril et de mai chaud et sec, la floraison de la vigne a été idéale sur ce domaine. L’été qui a suivi étant parmi les plus chauds qu’ait connu Yquem et les pluies de mi-juin abondantes ont permis une maturation de qualité. Avec une telle météo, les vendanges ont été précoces dès début septembre même si elles se sont prolongées pour terminer en octobre.

Avec des conditions météorologiques ayant permis le développement des arômes complexes de ce Sauternes, le millésime 2015 s’annonce dans la lignée de très grands crus de Bordeaux.

Château Cheval Blanc 2015

Le Château Cheval Blanc est un Saint-Emilion, grand cru classé A. Situé dans le bordelais, il annonce lui aussi un très beau millésime 2015 gchateau cheval blanc 2015 grands crus de bordeauxrâce à une année 2015 au temps sec et chaud, dont les épisodes pluvieux ont permis d’éviter un stress hydrique. 2015 est ainsi classée deuxième année la plus sèche sur 64 (classement depuis le millésime 1952).

Ce millésime 2015 possède un assemblage 55% Merlot et 45% Cabernet Franc et a été récolté sur 34 journées de vendange. Les premières dégustations révèlent un robe profonde et rubis, un nez d’une incroyable intensité avec des notes complexes et fraîches de fruits, fleurs et épices. Un vin harmonieux, puissant et riche d’une rare distinction en devenir.

Château Gruaud Larose 2015

Classé deuxième grand cru en 1855, d’appelation AOC Saint-Julien, le Château Gruaud Larose est caractérisé par un encépagement Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot et Petit Verdot. La météo sur 2015 a été favorable avec un mois d’avril classique, des pluies sur début mai suivi d’une floraison idéale. L’été a été très chaud et sec et septembre profite de températures douces et de quelques pluies. La récolte a commencé troisième semaine de septembre et s’est terminée le 2 octobre.

Les dégustations de mars 2016 présentent un vin à la robe brillante et limpide, un nez avec des notes de fruits rouges et d’épices, une attaque franche et des tanins puissants mais aussi charnus. Un Château Gruaud Larose 2015 tout en promesse donc !

A découvrir également :
Voyager en Russie, oui mais où ?

Afficher
Cacher