page hit counter
Dernière nouvelles

Le moteur de fauteuil roulant, source de retour à la mobilité

moteur de fauteuil roulant

Dès son émergence sur notre chère planète, l’Homo Sapiens a pratiqué l’art du déplacement, comme nous le prouvent les anthropologues, ces infatigables chercheurs sur la piste de nos origines.

Nécessité d’optimiser ses conditions d’existence, recherche de la nourriture dans les champs, les vergers et les forêts, chasse et pêche, fuite des climats extrêmes et l’espoir de meilleures conditions de vie l’ont contraint à ce vagabondage qui a favorisé le peuplement des continents.

La curiosité a succédé à la nécessité mais la capacité de se déplacer a irrigué nos gênes. Elle accompagne la soif de liberté !

moteur de fauteuil roulant

Comment le moteur de fauteuil roulant s’est substitué à l’immobilité ?

Pour un nombre croissant de nos compatriotes, la mobilité réduite est la conséquence de la maladie ou de l’accident. C’est ainsi que le fauteuil roulant s’est substitué à la marche et que la commande mécanique prévaut sur la commande manuelle. Extraordinaires progrès du moteur de fauteuil roulant pour gagner en autonomie, en capacité à absorber les dénivelées, à avancer ou reculer, à franchir les marches, à tourner sur place. 

Le fauteuil roulant bénéficie de toutes les avancées technologiques au même titre que les autres modes de transport.

Du plus simple au plus évolué : ainsi voit-on le moteur de fauteuil roulant qui peut s’accoupler au fauteuil manuel quand le poids peut être un obstacle aux déplacements domestiques. Ainsi le moteur de fauteuil roulant peut être maintenant actionné par une personne tétraplégique grâce à une commande extrêmement sensible au niveau du visage. La sophistication et le développement des capacités de la machine accompagnent la simplicité de l’utilisation.

Dans ce domaine également l’électronique et la numérisation favorisent les performances et la sécurité comme le compromis nécessaire entre le poids et l’autonomie. Batterie au lithium 24 V – châssis en aluminium – frein de parking – blindage des pneus – fonction trolley pour faciliter le transport – arrêt automatique paramétrable….

Cette évolution est également rendue possible par l’adaptation des sols des trottoirs et des rues, par la prise en compte de ces matériels roulants motorisés lors de la construction des maisons, des immeubles comme de tous les bâtiments accessibles au public.

Le moteur de fauteuil roulant, source de retour à la mobilité pour ceux qui en sont ou en ont été privés, est aussi un facteur de réintégration au sein de la communauté. Un objectif affirmé pour nos sociétés soucieuses de solidarité !

Afficher
Cacher