page hit counter

Que faire suite à un refus de crédit immobilier ?

Pour acquérir une propriété, il est nécessaire que sa demande de crédit soit accordée par la banque. Si ce n’est pas le cas, il existe des solutions permettant l’attribution d’un prêt tel que l’amélioration de son dossier de crédit, le concours de plusieurs banques, ou l’aide d’un courtier.

Les critères évalués par les prêteurs

Les banques cherchent profondément à évaluer les risques qu’ils prennent en attribuant un crédit immobilier à une personne. Ils tiennent en compte certains critères comme l’apport personnel, la capacité d’endettement, les revenus. Outre la situation professionnelle, les banques se penchent aussi sur la situation personnelle du demandeur. Et effectivement la tenue de son compte et les fréquences de son épargne. Ces conditions sont parfois rédhibitoires, ce qui induit à un refus de dossier.

A lire en complément : Le domaine de l’emploi en ingénierie financière

Passer par plusieurs banques

Dans le cas où un établissement financier refuse un prêt, il est en l’occurrence difficile de lui présenter à l’avenir le dossier. Dès lors, il convient de consulter plusieurs banques. En peaufinant son dossier, d’autres établissements financiers pourront accorder un crédit immobilier. Il existe des formules innovantes à l’exemple des prêts mixtes et prêts à paliers octroyés par des établissements qui se montre plus souple sur le plan commercial.

Demander l’aide d’un courtier

Grâce à un intermédiaire ou plus précisément avec l’aide d’un courtier, les démarches sont simples. Il suffit de faire appel au courtier pour qu’il présente la demande de crédit à ses partenaires bancaires. Dès lors, il n’est plus nécessaire de payer les frais de dossier seulement la commission qui est généralement comprise entre 500 à 800 euros. Au risque de ne pas obtenir un crédit immobilier, quel est le moyen qui permet de récupérer les sommes versées dans le cas d’un refus de prêt ?

A découvrir également : Choisir son crédit immobilier, regarder chez plusieursbanques!

Faire une demande d’annulation à son engagement d’achat

Il est possible de recouvrer les sommes versées en insérant une condition suspensive d’obtention de prêt dans le compromis ou la promesse de vente. En cas de refus, il convient de demander un certificat de refus à la banque et de justifier l’annulation à son engagement d’achat. Bref ! Il reste aussi comme solution, l’amélioration de son dossier ou l’assainissement de ses comptes en banque et de le présenter à nouveau à son banquier. Au final même si un crédit immobilier est refusé, à Arles, il existe des courtiers capables de concrétiser le rêve de devenir propriétaire d’une villa à vendre Arles à la réalité.