page hit counter

L’aménagement de votre jardin : à la française ou à l’anglaise ?

Le jardin est certainement l’espace de votre habitation pouvant laisser le plus de place à l’imagination et à la créativité. Massifs de fleurs, arbres fruitiers, haies, terrasses, … les possibilités sont nombreuses. Deux grandes tendances se dégagent aujourd’hui chez les amoureux du design extérieur : le jardin à la française, et celui à l’anglaise.

Le jardin à la française : le classicisme somptueux

Appelé aussi jardin régulier ou classique, il se caractérise principalement par ses formes linéaires et régulières, agrémentées de végétations volumineuses mais savamment taillées (c’est ce qu’on appelle l’art topiaire). Le meilleur exemple de jardin à la française est celui du château de Versailles, qui, au XVIIe siècle, était la référence en la matière. Le jardinier du roi, André Le Nôtre, s’est particulièrement fait un nom dans ce domaine.

A voir aussi : Cockpit Aerticket et Miles Attack offrent des miles aux agents de voyage

Dans un jardin aménagé à la française, la terrasse donne généralement une vue surélevée de l’espace jardinée, bien souvent dans le même axe que les pièces de vie de la maison. Un plan d’eau est aussi fréquemment aménagé dans ce type de jardin.

La complexité d’un tel espace est son maintien dans le temps. Boule de buis, haies droite, allées à désherber, tout est prétexte à flaner et jardiner. Mais en cas de manque de temps ou d’emploi trop chargé, il conviendra de confier cette tâche à un paysagiste (demander votre devis), sous peine de voir son jardin à la française se désagréger au fil du temps pour ne laisser place qu’à la broussaille.

A découvrir également : Que visiter en Andalousie ?

Le jardin à l’anglaise : le paysagiste devient peintre

Apparu au XVIIe siècle, le jardin paysagé à l’anglaise prend le contrepied de son homologue d’outre-manche. S’ouvrant bien souvent sur un point de vue pittoresque, il est fréquemment dessiné et conçu par les artistes peintres de l’époque. Plutôt que de mettre en valeur tout un espace, avec des formes très géométriques, le jardin à l’anglaise cherchera à mettre en valeur un élément particulier du paysage, tel un arbre rare, un cours d’eau, …

La composition d’un jardin à l’anglaise se pense comme un peintre de l’époque penserait son tableau : en étant à la recherche des volumes, tout en respectant une certaine harmonie et une variété dans les différents coloris de végétaux. Son irrégularité en fait le parfait opposé du jardin à la française. De même que la volonté de faire de ce jardin non pas un espace clos, mais plutôt ouvert tel un paysage de la lande anglaise. La visite n’est pas bornée, il n’y a pas d’allées à suivre, de parcours fléché. On laisse part à la découverte, à la surprise.

En terme d’entretien, il y a moins de contraintes pour le paysagiste dans un jardin à l’anglaise qui laisse plus de liberté à la nature. On notera tout de même un soin particulier à la pelouse. Ce n’est pas pour rien que les meilleurs jardiniers des stades de football sont anglais !

Vous l’aurez compris, faire le choix d’aménager son jardin à la française ou à l’anglaise est à la fois faire le choix entre deux esthétismes complètement différents, avec des contraintes d’entretien différentes.