page hit counter
Dernière nouvelles

Que faut-il savoir sur l’immunothérapie?

L’immunothérapie est un traitement visant à soigner les allergies respiratoires. Apparue pour la première fois dans les années 90, cette thérapie sert également à prévenir le développement éventuel d’autres allergies et à stopper l’évolution d’une rhinite en asthme. L’immunothérapie est surtout utilisée pour le traitement des allergies aux insectes à venin comme les abeilles ou les variétés de guêpes.

Fonctionnement de l’immunothérapie

Une immunothérapie fonctionne en administrant une quantité donnée de l’allergène ayant causé le trouble par voie sous-cutanée ou sublinguale. La dose administrée augmente au fur et à mesure que le patient tolère l’allergène, jusqu’à ce que la dose de maintient soit atteinte. Cette dernière est la quantité maximale d’allergène, et donc la plus efficace, que l’allergique recevra. En effet, lorsque le système immunitaire est graduellement et régulièrement exposé à l’allergène ayant causé le problème, des signes de tolérance apparaissent peu à peu. C’est alors que les symptômes et signes d’allergie diminuent progressivement. L’immunothérapie consiste ainsi en gros à habituer doucement le corps à tolérer l’allergène.

Effet de l’immunothérapie

C’est surtout contre le venin d’insecte que l’immunothérapie est efficace (98%). Contre les pollens, entre 80 et 85 % des traités observent une nette amélioration de leur état. Les effets du traitement sont également observables pour les allergies aux acariens, aux animaux, aux coquerelles et aux moisissures mais une guérison totale n’est pas garantie pour autant. En ce qui concerne la rhinite allergique, les bienfaits de l’immunothérapie se ressentent même après que le traitement ait été arrêté. Cependant, à long terme, quelques réactions allergiques peuvent ressurgir et il faudra recommencer un nouveau traitement.

Les critères pour bénéficier d’une immunothérapie

  • Pour que les patients puissent recevoir une immunothérapie, il faut qu’ils soient :
  • Adultes et enfants avec une allergie aux insectes à venin
  • Adultes ou enfants présentant des signes et des symptômes cliniques d’allergie, après tests (cutanés ou sanguins) démontrant la présence d’intolérance aux allergènes.
  • Adultes ou enfants insensibles aux médicaments et à certaines mesures environnementales.
  • Adultes ou enfants réagissant mal aux médicaments
  • Adultes ou enfants prêt à s’investir dans un traitement qui prend du temps avec les risques que cela peut comprendre.

Auteur: serenity-mag.com

Afficher
Cacher