page hit counter
Dernière nouvelles

Se mettre à la couture : quelles étapes suivre ?

Si vous vous débrouillez bien en couture, vous allez pouvoir faire un peu plus de recyclage tout en créant de nouveaux objets qui risquent fort de vous plaire. Qui sait, en révélant l’artiste créateur ou créatrice en vous, vous pourrez également avoir des millions de followers pour vos tutos sur les réseaux sociaux.

Se préparer pour les changements à venir

Avant de vous mettre à la couture, il est important de vous poser tout de même quelques questions. D’abord, il est très essentiel de vous dire que cette aventure nécessite beaucoup de changements dans votre vie si vous voulez devenir professionnel dans le domaine. Si c’est pour le plaisir de fabriquer, de retoucher, de décorer quelques vêtements ou draperies ou encore pour faire de la personnalisation, c’est un peu plus facile.

Les changements dont il est question concernent l’espace et le temps. Le travail en couture met en œuvre plusieurs tâches chronophages. Et surtout, il faut s’attendre à se retrouver avec tout un tas de tissus, de fils, de ciseaux, de crayons et bien d’autres encore. Cela ne veut pas dire que vous laisserez tout traîner. Il faut être prêt.e à faire du rangement.

Ainsi, en attendant d’avoir un atelier de couture digne de ce nom, vous allez devoir faire un peu d’aménagement dans votre petit appartement. Si vous avez une grande maison, vous pouvez opter pour l’aménagement du garage ou la division d’une pièce en installant une cloison. Enfin, il faut s’attendre à faire beaucoup de travail, de ratage et de tâtonnement avant d’avoir vos premiers clients fidèles.

Bien s’équiper pour bien commencer

Il ne s’agit plus de quelques épingles, de jeux de fils, de tissus ou encore de ciseaux, mais de toute la panoplie utile à une vraie créatrice. Néanmoins, il vous est possible de commencer avec le budget que vous avez en main en dénichant les accessoires et les outils dont vous avez besoin sur une mercerie en ligne. Sur ce type de boutique, vous avez accès à une large gamme d’outils et d’accessoires de qualité pour la couture.

Le plus grand investissement à faire est bien sûr la machine à coudre ou la surjeteuse. Plus la machine est sophistiquée et multifonctionnelle, plus elle vous permettra de booster votre créativité. Le fait est qu’avec ce type de machine, vous pouvez travailler sur le plus grand nombre de types de tissus et de matière. Vous pouvez également vous occuper de toutes les étapes de votre création, de la conception en passant par les découpes et l’assemblage jusqu’aux finitions.

Choisir entre autodidaxie et formations

Quelques diplômes comme le CAP métiers de la mode, le bac professionnel des métiers de la mode vous permettent de devenir couturier professionnel. Néanmoins, il est utile de remarquer que les grandes maisons n’embauchent pas beaucoup. Une très grande majorité de couturiers reste dans le domaine de l’artisanat. Ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas de clients ou de renommée.

Si vous voulez en faire un métier, le tout est de savoir se valoriser, d’apporter quelque chose de réellement nouveau. Si les grands tailleurs ont appris auprès de leurs parents et leurs aînés, c’est parce qu’ils apprenaient et pratiquaient en même temps. Ainsi, pour connaître la réussite, il faut commencer et pratiquer sans cesse.

A lire en complément :
Douche Hammam | La relaxation à porté de main

Afficher
Cacher