page hit counter

Activités physiques pour la santé : bouger à tous les âges

A l’heure où la sédentarité prend de terrain, l’inactivité se classe aujourd’hui parmi les cinq principaux facteurs de risque de la mortalité dans le monde. Pour les professionnels sur secteur médical, pratiquer une activité physique s’avère indispensable pour prévenir certaines maladies chroniques, mais également pour le bien-être de chacun. Aussi, voici un guide des activités physiques pour la santé pour pallier au manque d’activité.

Les activités physiques pour la santé : quèsaco ?

Depuis toujours il a été prouvé que la pratique d’une activité physique s’avère bénéfique pour la santé et le bien-être. Dans la mesure où la santé demeure le bien le plus précieux de l’homme, des professionnels se sont spécialisés en suivant des formtations staps haute savoie de sorte à ce que l’activité physique santé soit accessible à tous. Concrètement, il s’agit d’un programme d’activités physiques vouées à une pratique quotidienne visant à améliorer la santé et à rééquilibrer la vie sédentaire.

A découvrir également : Tout savoir sur la mucoviscidose

Une mobilité active bénéfique

Mener une vie physiquement active tout au long de sa vie présente effectivement de multiples avantages, entre renforcer le corps et favoriser le mieux-être. La mobilité active permet aussi de lutter efficacement contre le stress, l’anxiété ainsi que la dépression. Pour beaucoup, la pratique régulière de ce type d’activité améliore le sommeil, le processus de vieillissement, permet de limiter les risques d’obésité, stabiliser la tension artérielle, prévenir certains cancers ainsi que les maladies cardiovasculaires entre autres.

Les recommandations pour les jeunes

Pour profiter pleinement des vertus d’une mobilité active, il convient alors de pratiquer une activité physique pour la santé adaptée. Chez les enfants et les jeunes, cette pratique régulière s’avère indispensable pour leur croissance et développement. En principe, les jeunes de 5 à 17 ans doivent accumuler au moins 60 minutes d’activité physique au quotidien, notamment par les sports, les tâches quotidiennes, les déplacements… que ce soit dans le contexte familial ou scolaire. L’objectif principal est d’optimiser leur endurance cardio respiratoire ainsi que leur état osseux et musculaire.

A voir aussi : Comment muscler le dos ?

Bien bouger entre 18 et 64 ans

Chez les aînés, la pratique habituelle d’une activité physique adaptée favorise l’équilibre, la souplesse et la coordination pour réduire le risque de chute. Par ailleurs, la mobilité active réduit la perte osseuse et préserve la force musculaire. En principe, pour l’adulte il s’avère beaucoup plus simple de demeurer actif, notamment en pratiquant la marche au quotidien, en privilégiant les escaliers à l’ascenseur, comme en réduisant le temps passé devant l’ordinateur ou la télévision. Rester physiquement actif rend d’ailleurs l’exécution des tâches quotidiennes plus confortables et moins épuisantes

L’activité physique au-delà de 65 ans

Comme il est recommandé à tous de bouger peu importe l’âge, les personnes de 65 ans ou plus ne font pas exception à la règle. A défaut d’une activité professionnelle nécessitant des déplacements au quotidien, accomplir les tâches ménagères, participer à des activités ludiques avec les petits enfants ou s’autoriser des séances de sports ou d’exercices planifiés au quotidien s’avèrent excellents pour améliorer leur état osseux et musculaire et conserver une bonne endurance cardio respiratoire.