page hit counter
Dernière nouvelles

Choisir le bon bridon pour son cheval ou son poney

bridon sans mors et muserolle française

Il existe une multitude de bridons différents dans le domaine de l’équitation. Au-delà du bridon, c’est tout le système de brideries qui peut apparaître complexe. En décomposant les différents systèmes existants, vous comprendrez aisément l’utilité de chacun. A ce moment-là, vous aurez certainement le besoin ou l’envie d’investir dans l’achat d’un bridon. Mais comment choisir son bridon sans se tromper ?

Tout d’abord, il faudra prendre les mesures de votre cheval ou poney. Pour mesurer la dimension idéale du bridon, l’idéal est d’utiliser un mètre de couture. Commencez à mesurer à la commissure des lèvres à droite, passez le mètre derrière les oreilles du cheval et redescendez jusqu’au coin gauche de la bouche du cheval.

Choisir un bridon selon sa taille

bridons rangés à l'écurieCela va sans dire, mais un bridon adapté à un Shetland n’aura pas du tout les mêmes dimensions que pour une cheval de trait. Ce sont même les dimensions les plus extrêmes. En boutique, les bridons sont d’ailleurs classés selon le type de cheval auquel ils s’adaptent. Du plus petit au plus grand, on retrouve donc : shetland, poney, pur sang, cheval et cheval de trait.

On pourrait être tenté de dire que tous les bridons sont réglables et ainsi prendre n’importe quelle taille. Néanmoins, la taille du bridon ne varie pas seulement en longueur mais aussi sur l’épaisseur de la bride. Régler les montants est bien entendu nécessaire, mais cela ne fait pas tout ! Il faut effectuer le bon choix dès le départ.

En parlant de réglage des montants, cette étape est cruciale ! Si le bridon de votre cheval est trop serré, il existe un réel risque qu’il se blesse à la longue. Un cheval qui possède une muserolle trop serrée ne sera pas coopératif, ni à la monte ni même à pied. Il saura vous faire ressentir sa gène. A terme, il pourrait même tout simplement refuser d’être équipé. C’est d’ailleurs un signe qui doit vous alerter.

Dans le cas d’un bridon trop lâche, le risque est différent mais pas moins important. Votre cheval pourrait alors se défaire de son bridon et vous vous retrouveriez alors avec un cheval totalement libre. Cela peut même être à l’origine d’une chute.

Les matières des bridons

Il existe de nombreux modèles de bridons sur le marché. Vous en trouverez dans les grandes enseignes de sport, chez des revendeurs spécialisés et même chez des artisans. Il existe des bridons à tous les budgets, et le principal facteur qui influe sur le prix, c’est la matière du bridon.

Les plus connus sont faits de cuir. Ils sont plus résistants à l’usage, même s’ils représentent un investissement plus important à l’achat. Cependant, le cuir nécessite de l’entretien pour garantir une bonne durée de vie ! C’est une matière qui peut être plus ou moins travaillée en terme de style. On trouvera des bridons avec des ornements, très adaptés au style western. Dans le cas du hunter, discipline où l’on demande un style épuré, des modèles simples seront du plus bel effet. Attention au cuir de vachette, qui a la réputation d’être moins souple et de craquer plus facilement. Enfin, veillez à la bonne finition des coutures, qui sont la garantie d’un matériel de qualité.

bridon avec morsLes modèles de bridons synthétiques possèdent un coût bien moindre. Ils ont le gros avantage d’être très faciles d’entretien. De plus, vous les trouverez dans une quantité de couleurs inégalable.

Enfin, vous pourrez aussi trouver des bridons en nylon. Certains passionnés fabriquent même leur propre équipement en les tressant eux-même. Cela permet un très grand niveau de personnalisation.

Les différents types de muserolles

Au-delà du prix et du style, il faut savoir qu’il existe aussi plusieurs types de muserolles. Sur votre bridon, la muserolle est la partie qui vient entourer la bouche du cheval. Selon le type que vous choisissez, et les besoins de votre cheval, elle n’aura pas la même action. Les voici classées de la plus légère à la plus sévère :

  • La muserolle française : c’est le modèle le plus classique, qui vient entourer le museau du cheval sans l’empêcher d’ouvrir sa bouche. Il peut être utilisé sans mors.
  • La muserolle combinée : muserolle française + noseband. Ce dernier passe sur le nez du cheval et redescend sous la machoire. Il empêche le cheval de bouger la langue. Il a le gros avantage d’être amovible, et peut donc s’adapter aux besoins du cavalier et de son cheval.
  • La muserolle allemande : elle passe sous le mors, et empêche donc le cheval d’ouvrir la bouche. Il faut veiller à pouvoir passer deux doigts entre la muserolle et le chanfrein ! Elle est donc plutôt sévère…
  • La muserolle croisée : c’est la plus sévère de toutes ! La pression est répartie sur toute la longueur de la muserolle. Cependant le croisement se fait au niveau du chanfrein, renforçant la pression. Il faut vraiment veiller à ne pas trop serrer cette muserolle au risque de gêner la respiration du cheval.

Une cheval auquel on cloue le bec avec une muserolle sévère ne peut donc pas brouter. Cela peut être utile dans certains cas particuliers ou lors d’exercices de dressage.

Les rênes associés au bridon

La plupart du temps, on opte pour des rênes assorties au bridon – ou au filet tout entier. Comme vu précédemment pour le bridon, vous aurez aussi le choix pour la matière.

Notez que les modèles en cuir ont tendance à être glissants parfois. Les modèles synthétiques ne posent pas ce problème, mais ils sont moins esthétiques. Vous trouverez aussi des rênes hybrides. C’est-à-dire que le matériau principal est le cuir, mais un ajout synthétique est fait juste à l’emplacement des mains. C’est idéal pour les concours notamment, quand le style compte dans la notation.

Concernant les rênes en tissus, s’ils sont peu chers, il faut savoir qu’ils ne sont pas des plus confortables.

Nous espérons que tout ces conseils vous aideront à y voir plus clair pour le choix de votre bridon. Le choix du matériel d’équitation peut s’avérer complexe. Lorsque vous choisirez votre équipement, n’hésitez pas à vous référer à des guides d’achat, qu’il s’agisse d’un tapis de selle ou encore de bandes de polo.

Afficher
Cacher