page hit counter

Pourquoi pas un dispositif de fauteuil roulant pour éviter les obstacles.

Il fallait y penser et le mettre au point. Ca y’est c’est fait, des chercheurs de l’Institut national des sciences appliquées de Rennes ont mis au point un kit d’assistance de conduite à installer sur un fauteuil roulant.

Objectif de ce kit : changer le chemin de trajectoire du fauteuil roulant pour éviter qu’il ne vienne heurter des objets et des personnes.

A découvrir également : Chef à domicile: les avantages du restaurant sans les inconvénients

Par exemple, éviter un objet laissé par terre, contourner une table ou une chaise, prendre un ascenseur et ne pas se cogner contre les portes ou encore bien viser et contourner une marche, un poteau… autant de situations de risque qu’une personne circulant en fauteuil roulant peut rencontrer dans la vie de tous les jours.

Comment fonctionne le dispositif de capteurs à installer sur un fauteuil roulant ?

Ces chercheurs de l’Insa ont en fait mis au point un système de radar avec des capteurs ultrasons qui sont installés directement sur les fauteuils. L’information est utilisée par la machine et non par le conducteur de fauteuil.

A lire en complément : Les chantiers de construction à l’ère du numérique

fauteuil roulant en ville

Les capteurs vont d’un seul à une vingtaine en fonction des capacités du pilote et ils installent autour du fauteuil un champ qui peut aller de 1 m jusqu’à 5 mètres. Si un obstacle se retrouve dans le champ du fauteuil roulant, ce sont les capteurs qui vont calculer la meilleure trajectoire à prendre pour l’éviter et grâce à ses calculs, le fauteuil roulant pourra prendre une nouvelle direction.

Ces chercheurs de l’INSA de Rennes développent ce kit d’aide à la navigation depuis 2011, destiné à sécuriser la conduite en fauteuil. Bien entendu, ce dispositif n’est qu’une aide et la personne en fauteuil reste maître de sa conduite.

Ce kit est compatible sur n’importe quel fauteuil et s’adapte à tous les modèles.

Après le radar de recul, les chercheurs travaillent sur un nouveau concept pour les fauteuils roulants de demain : l’assistance au stationnement.