page hit counter
Dernière nouvelles

Comment profiter de sa piscine plus longtemps dans l’année ?

Retrouver le plaisir des baignades estivales dans sa piscine à l’arrière-saison ou devancer cette période tant attendue dès le printemps est possible ! Des solutions variées existent pour prolonger cette durée d’usage du bassin. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, de l’entretien de l’eau de la piscine jusqu’à ses équipements.

Veiller à la propreté du bassin

Se baigner dans une eau pure est la condition sine qua non pour faire durer ce plaisir des beaux jours. La filtration de l’eau est certes prévue dès la construction du bassin mais il faut veiller à l’entretien des éléments qui la rendent efficace. Veillez à maintenir en état les skimmers, pièces à hauteur de la ligne d’eau qui recueillent les impuretés, le filtre qui dépollue l’eau et la pompe qui redistribue l’eau purifiée.

Une piscine bien propre peut le rester sans vous coûter beaucoup d’efforts physiques. Un robot de piscine est très pratique pour nettoyer facilement tous les types de bassins. D’une grande capacité d’aspiration, il détecte en plus les éléments de filtrage et autres obstacles pendant son nettoyage autonome. Comptez trois heures environ pour un entretien de fond.

Augmenter la température de l’eau

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour votre chauffage piscine.
Un réchauffeur électrique s’installe sans difficultés, est peu encombrant mais sa consommation s’avère coûteuse à la longue. Ensuite, une pompe fonctionnant à l’air ou à l’eau coûte au contraire cher à l’achat mais s’amortit très vite. Enfin, une chaudière est parfaite pour un grand bassin car elle chauffe l’eau rapidement.
Économique et écologique, l’énergie solaire chauffe via des capteurs.

Une eau à température agréable

La température idéale pour se baigner sans frissonner est estimée à 28°C. Avec l’aide du soleil, rien d’impossible ! Cette chaleur est facile à préserver d’un jour à l’autre grâce à une bâche à bulles. Cette couverture isotherme conserve à l’eau sa tiédeur du jour et la protège de l’évaporation. Il existe en outre des bâches à bulles solaires qui peuvent optimiser la température dans le bassin et s’adapter à ses dimensions.

Quand le fond de l’air se rafraîchit, l’eau refroidit aussi ! Une piscine abritée est donc plus accueillante pour les mordus de la baignade. Plusieurs sortes d’abris peuvent être envisagées, selon l’espace et le budget disponibles. Édifiés au-dessus du bassin, parfois escamotables, ils sont en plus sécurisants.

Des abris adaptés

Comme une pièce supplémentaire dans le prolongement de la maison, un abri fixe est en général spacieux. Vous bénéficiez ainsi d’une piscine couverte à domicile qui peut se chauffer au moyen d’un échangeur thermique. Ce procédé se greffe sur le système de chauffage de l’habitation s’il s’agit d’une pompe ou une chaudière. Cet abri nécessite généralement un permis de construire.

Plus modestes, les abris télescopiques se divisent entre abris hauts ou mi- hauts et abris bas. En faisant glisser les modules des premiers, on peut accéder à la piscine de manière partielle ou totale. L’abri plat ressemble à une couverture de sécurité classique mais de qualité, de celles qui maintiennent l’eau à la température voulue.

Différent de l’abri télescopique, l’abri coulissant ne comporte que deux surfaces, dont l’une coulisse sur l’autre. Il exige un espace suffisant alentour. Dans tous les cas, vérifiez la mention NF P 90 309.

Lire également :
Du bonheur sur son lieu de travail: pas si évident!

Afficher
Cacher