page hit counter
Dernière nouvelles

Équipement de base pour la pêche : nos conseils

La pêche existe sous diverses techniques, elle est aussi différente selon les lieux de pêche et les espèces appréhendées. Il faut beaucoup d’expérience et de patience pour être performant. Pour réussir à attraper des poissons, quel que soit la technique et quel que soit le poisson,  un équipement de base est nécessaire pour démarrer la pêche en toute sérénité et en tout confort. Que vous soyez pêcheur débutant ou amateur, plus vous serez équipé, plus vous aurez de chance de réussir vos sessions de pêche.

Les vêtements de pêche : s’adapter au temps et à l’activité

Peu importe l’endroit où vous allez, il est important de choisir des vêtements de pêche appropriés. Pour la pêche en mer, les vêtements dépendent du temps. S’il fait beau et chaud, vous devez disposer d’une casquette ou d’un chapeau pour vous protéger du soleil mais ce n’est pas tout. Il existe des lunettes également bien adaptées à la pêche qui peuvent être très pratiques lors de session de pêche en mer.

Si au contraire le temps est pluvieux et froid, vous devez vous équiper avec des bottes en caoutchouc, un ciré, des gants étanches, un coupe vents et des vêtements de rechanges. Pour la pêche au bord d’une rivière ou d’un lac, la tenue est presque la même, le tout est de savoir prévoir des vêtements pour tous les temps et tous les endroits de pêche.

Si vous aimez vous approcher du bord, il est préférable d’avoir des bottes en caoutchouc et une salopette étanche ou les pantalons appelés pantalons waders qui sont spécialement conçus pour pêcher dans l’eau, ils sont surmontés de bretelles ajustables et sont fabriqués dans du tissu hyper résistant, c’est LA tenue de base pour la pêche.

Le fil de pêche

Le fil de pêche doit être à la fois le plus fin possible pour ne pas être détecté et le plus résistant possible pour supporter le poids du poisson, en effet, selon les espèces le poids varie et il est important de le considérer dans le choix du fil : doit-il être plus rigide, doit-il être transparent …

Le fil le plus utilisé est sans aucun doute le nylon avec son rapport qualité / prix correct.

Polyvalent, il est adapté à la pêche au coup, à l’anglaise ou au lancer. Pour avoir une meilleure visibilité sur votre ligne quand la lumière est faible, vous pouvez opter pour le fil fluorescent. Lors du combat, il permet de suivre plus facilement les trajectoires du poisson. Son seul inconvénient est qu’il s’use plus vite que les autres fils.

Plus cher mais aussi plus performant, le nylon Carbon est la toute dernière génération de fil de pêche. Totalement invisible, il est principalement utilisé pour les poissons très méfiants.

Une canne, une technique de pêche

La canne est à adapter selon votre technique de pêche, et son choix ne se fait pas du tout au hasard ! De plus, la canne est l’élément essentiel pour toute session de pêche.

La canne à pêche au coup est le modèle le plus courant, la pêche à coup consiste à attirer le poisson dans un espace déterminé, c’est cet endroit que l’on appelle « coup » qui donne donc son nom à la technique. Elle peut mesurer jusqu’à 15 mètres de longueur pour aller chercher des poissons sur de plus longues distances. Elle n’est pas équipée d’un moulinet et le fil reste fixe.

Puissante, la canne à lancer est plus polyvalente et permet de lancer ses appâts beaucoup plus loin. Équipée d’un moulinet, le fil peut s’étendre selon vos besoins. Vous devez ensuite choisir la puissance de votre canne (et de lancer de l’appât) en fonction de votre style de pêche.

Ces deux types de cannes sont aussi bien adaptés à la pêche en mer que pour la pêche en eau douce. Concernant la taille, si vous pêcher au bord de grandes zones d’eau, la canne doit faire en 210 et 240 cm de longueur. Pour la pêche en mer, il vaut mieux choisir un modèle plus compact et facile à manier, toujours en fonction de l’espèce toutefois elle doit résister aux vagues donc doit être solide, et précise pour pêcher le poisson en longue distance.

Les cannes à pêche sont à choisir en fonction de leur longueur, puissance, action et résistance.  L’action correspond en fait aux mouvements du blank en action qui se plie sur la distance.

Les appâts : artificiels ou naturels

Pour attirer les poissons, il existe deux types d’appâts qui sont à envisager. Les appâts artificiels imitent la nourriture du poisson. Le leur a une forme de petit poisson qui imite son déplacement quand on le fait bouger dans l’eau. Il faut être très actif (pour la pêche au jig notamment) avec votre canne en déplaçant l’appât pour imiter le poisson et en le lançant régulièrement.

Pour la pêche au bouchon, vous pouvez utiliser des appâts naturels comme des vers, du maïs ou des larves à installer sur l’hameçon.

Afficher
Cacher