page hit counter

Pourquoi les forfaits mobiles sont-ils beaucoup plus chers en Belgique qu’en France ?

Entre les appels, les SMS et les sites Internet mobiles, notre vie tourne désormais autour des smartphones qui ne nous quittent plus du matin au soir. Pourtant, les statistiques sont formelles, les Belges payent plus chers que les autres pays européens, et ce, avec une couverture de qualité médiocre.

 

Lire également : Comment enlever un flocage sur un sac de sport ?

Des abonnements plus chers en Belgique qu’en France.

Une récente enquête de Test-achats et de RTL a servi à comparer les offres belges à celles proposées par les Français. Ainsi, pour un forfait moyen d’appels illimités fixes et mobiles avec 3 gigas de connexion internet, les Belges doivent payer entre 39 et 50 € par mois auprès des grands opérateurs. Pour la même formule, les Français ne payeront que 19.99 €.

Lors d’une interview, Olivier Brisac gérant du comparateur d’abonnement mobile Killmybill, explique cet écart de prix en affirmant que la France dispose de plusieurs opérateurs casseurs de prix, ce qui n’est pas forcément le cas pour la Belgique et ses opérateurs virtuels.

A découvrir également : Biographie d’un restaurateur éclairé

La situation en Belgique

Au niveau européen, la Belgique se trouve dans les meilleurs classements grâce aux petits opérateurs en ligne qui exploitent les trois réseaux belges : Mobistar, Proximus et Base. Cependant, les tarifs mobiles sont toujours plus chers si l’on compare à la France, l’Angleterre et l’Italie.

De son côté, le consommateur se perd avec les nombreuses formules proposées par les opérateurs et hésite encore à exploiter les outils de comparaison en ligne et les calculateurs de type Test-Achats. Pourtant, ce genre d’outil aide les consommateurs à trier les offres et sélectionner les bons opérateurs.

Les réactions des opérateurs belges

Pour justifier cet écart de prix des abonnements GSM avec la France, les opérateurs belges argumentent en blâmant la population dans un pays où il est plus compliqué d’amortir le prix des infrastructures. D’ailleurs, le consommateur belge achète son terminal téléphonique, alors que les Français ont accès à des GSM à un euro.

Et même si l’offre mobile de Free a eu des impacts au niveau des coûts de l’abonnement GSM, les Belges payent toujours 30 % de plus que les Français. Pour y remédier, les opérateurs indépendants ou MVNO (Mobile Vitual Network Opertor) de Belgique négocient avec les opérateurs historiques pour revendre à prix cassé les communications. Ainsi,vous avez Mobile Vikings qui vous donne accès à 2000 SMS, 2GB de téléchargement et un prix de communication de 20ct la minute pour 15 euros par mois. Cependant, les MVNO proposent uniquement des offres en prépayé dont la souscription est à renouveler tous les mois.