page hit counter

La montée en puissance des forfaits sans engagement

Depuis l’arrivée en 2012 de Free Mobile, les habitudes des consommateurs ont largement évolué. Le forfait sans engagement est une nouvelle tendance qui rencontre un succès non négligeable. Tous les opérateurs classiques et les MVNO proposent une offre qui est synonyme de liberté. En effet, les clients peuvent arrêter lorsqu’ils le souhaitent leur contrat.

L’arrivée de Free sur le marché :

Lorsque Free Mobile a intégré le marché de la téléphonie, les sociétés comme Bouygues Telecom, SFR et Orange ont été contraints de répliquer. Ils ont donc donné naissance à de nouvelles firmes dites « Low Cost ». Les consommateurs ont accès désormais à B&You, Sosh ou encore RED. D’autres MVNO ont été créés (Joe Mobile, Auchan Telecom…). B&You propose à 19.99 euros un forfait illimité 4G 24h/24. SFR se démarque avec Red et son offre illimitée à 11.99 euros qui comprend 50 Mo bloqués pour Internet alors que la concurrence facture le hors forfait. La meilleure formule 4G au niveau du prix est facturée 2 euros par Free et elle propose deux heures d’appels.

A découvrir également : Le choix d’une cuve adaptée au stockage des huiles

Comparer pour mieux consommer :

Avec un comparatif de forfait sans engagement, les consommateurs peuvent identifier rapidement la formule la plus adaptée. Un avantage non négligeable est à mettre en avant et il concerne la liberté. Les clients peuvent résilier leur abonnement dès qu’ils le souhaitent sans frais et sans aucune pénalité. C’est un concept efficace notamment pour tester la qualité d’un réseau.

Toutefois des inconvénients sont également référencés, car le forfait sans engagement n’est généralement pas proposé avec un Smartphone. Ils sont économiques puisque les prix sont très compétitifs. Or, pour offrir une telle réduction tarifaire, les opérateurs et les MVNO sont contraints de limiter au maximum les frais. Ils ne sont donc pas proposés avec un mobile, ce type de forfaits est par conséquent recommandé pour les clients qui détiennent déjà un appareil mobile. Le coût de ce dernier doit être intégré à celui du forfait.

A découvrir également : Comment choisir son organisme de formation au permis d’exploitation ?