page hit counter

Les initiations chrétiennes et leurs significations

Petite communion, sacrement, profession de foi, communion solennelle, confirmation… Tous ces termes nous sont familiers, mais connaissons-nous vraiment la signification de ces célébrations religieuses ? Petit récapitulatif pour éviter de s’emmêler les pinceaux.

L’Église chrétienne demande à ce que chaque enfant suive un cheminement spirituel qu’elle appelle « l’initiation chrétienne ». Cette initiation se déroule en trois étapes obligatoires afin d’accéder à la foi et de faire partie de la communauté chrétienne. En voici les trois étapes :

A voir aussi : Le self stockage concrètement c’est quoi ?

Le baptême

La baptême est le premier sacrement donné par l’Église catholique aux croyants. Son nom signifie « immerger » et illustre bien le geste reçu lors de cette cérémonie. Ce sacrement est considéré comme l’union du nouveau né (ou d’une personne plus âgée) avec le Christ. Le baptisé devient alors le disciple de dieu et cela marque son entrée dans la foi.

La première communion

Aussi parfois appelée « communion privée ». La première communion a lieu vers l’âge de 9 ou 10 ans et désigne la deuxième étape de l’initiation chrétienne (après le baptême). Il s’agit de célébrer, comme son nom l’indique, la première « communion » de l’enfant avec le corps et l’esprit du Christ.

A découvrir également : Focus sur les parapluies publicitaires

La confirmation

La confirmation est la troisième étape de l’initiation chrétienne. Ce sacrement d’initiation marque l’adhésion personnelle et réfléchie du jeune envers dieu. Il est alors considéré comme un membre adulte de la communauté chrétienne et doit poursuivre son cheminement de foi.

Mais alors, qu’est-ce que la profession de foi ?

La profession de foi , parfois appelée communion solennelle ou grande communion, n’est pas un sacrement mais plutôt une sorte d’étape dans l’itinéraire spirituel des jeunes croyants. Il s’agit d’une cérémonie permettant à l’enfant de renouveler personnellement sa promesse de baptême. Il s’agit plutôt d’une coutume (d’ailleurs très française) acceptée par l’Église, que d’une réelle cérémonie religieuse officielle.

 

Vous comprenez mieux maintenant les implications et significations de chaque cérémonie. Vous êtes invités à une de ces cérémonies et vous cherchez des idées de présents à offrir ? Consultez le site d’un spécialiste en articles religieux.