page hit counter

Le prêt personnel : les choses à savoir

Le prêt personnel est un crédit à la consommation qui n’est pas affecté à un bien en particulier comme le crédit auto par exemple. Ce qui veut dire qu’il peut financer de nombreux projets tels qu’un voyage, le remplacement d’une machine qui vous aurait lâché ou tout simplement pour faire face à des imprévus financiers.

Si le prêt personnel peut s’avérer très avantageux, il ne faut pas pour autant signer le premier contrat que vous voyez. Dans cet article, nous allons vous résumer l’essentiel de ce qu’il faut savoir avant de faire un prêt personnel.

A lire aussi : Immobilier locatif : nouvelles modifications prévues pour la loi Pinel

L’avantage du prêt personnel est qu’il peut financer des projets qui ne doivent pas être justifiés. Il est donc réservé uniquement à ce genre de projets ! Si vous désirez achetez une voiture par exemple, tournez-vous vers un crédit auto qui vous offrira de meilleurs taux ! Voici quelques exemples d’utilisation d’un prêt personnel :

  • Acheter de meubles
  • Réaliser des finitions dans son habitation
  • Partir en voyage
  • Se marier
  • Payer ses études

Protection du consommateur

Afin d’éviter les abus et de protéger le consommateur, de nombreuses lois et réglementations ont été mises en place en ce qui concerne le prêt personnel. Par exemple, le prêt personnel est un crédit à taux fixe dont les conditions de remboursement sont également fixes et connues à l’avance. Exemple : payer 250€ tous les 5 du mois.

Lire également : Comment bien protéger sa carte bancaire ?

Afin d’éviter des taux d’intérêt exorbitants, la loi impose aux organismes financiers un taux maximal : le TAEG (Taux annuel effectif global). Ce taux est calculé de la même façon par tous les prêteurs et ne peut dépasser les limites fixées par la loi. Il représente le coût du crédit : c’est à dire le taux d’intérêt du crédit ainsi que les frais liés à ce dernier. Le taux TAEG est donc un bon moyen de comparer les offres de prêt personnel !

Sachez que vous avez le droit de renoncer à votre crédit dans les 14 jours endéans la conclusion du contrat et cela sans vous justifier.

Vous avez également la possibilité de rembourser votre prêt personnel en totalité ou en partie de manière anticipée.

Pour aller plus loin sur le sujet, rendez-vous ici : SPF Economie – Droits et obligations du consommateur