page hit counter

Les points à connaître pour l’achat de particulier à particulier

Acheter un article auprès d’un particulier sur internet présente de nombreux risques à la différence d’acheter un objet à un professionnel. Chez un vendeur professionnel, l’acheteur a le droit de se rétracter de l’article durant un délai d’une semaine voire deux semaines, à partir de la date de réception de l’objet. L’affaire peut être portée devant le tribunal de commerce. Par contre, pour le cas d’un vendeur particulier, rien ne garantit que l’article soit arrivé à bon et en état. Voici quelques points à connaître avant de faire un achat en ligne auprès d’un vendeur particulier.

Transaction entre particulier, dans le cas où l’article n’a jamais été livré

Un acheteur ayant acheté un article chez un vendeur particulier peut ne pas recevoir l’objet. Plusieurs situations peuvent se présenter.

A voir aussi : Qui est le mari de Mimi Mathy ?

Dans certains sites de petites annonces, l’acheteur achète et règle de suite le prix de l’article au vendeur avant son envoi. Dans ce genre de cas, il peut arriver que l’article commandé ne soit pas jamais arrivé à bon port. Dans la plupart du temps, le vendeur particulier de « bonne foi » conçoit à faire un remboursement de l’article, s’il a une petite valeur, ou à expédier le même article, habituellement envoyé en mode d’expédition sécurisée telle que colissimo. Par contre si le vendeur est de « mauvaise foi », l’acheteur est contraint de poursuivre seul le vendeur, sachant que certains sites dont Ebay et Leboncoin déclinent toute responsabilité des transactions entre l’acheteur et le vendeur. Cependant, dans le cas de certaines plateformes comme Priceminister ou Amazon, le vendeur ne reçoit l’argent que lorsque l’acheteur a confirmé la réception du bien. Dans le cas d’une mésentente, le vendeur n’aura pas de bénéfice du doute dans le cas où il n’a pas reçu une confirmation de la réception du colis vers le colis.

Transaction entre particulier, dans le cas d’une non-conformité de l’article

La non-conformité d’un article fait partie des inconvénients auxquels sont confrontés les acheteurs, que ce soit un article ordinaire ou l’achat d’un bien immobilier. Dans certains cas, l’article livré peut être en mauvais état, peut être abimé ou brisé durant le voyage, ou manque de pièces.

A voir aussi : Fenêtre : comment ne pas se tromper ?

Dans le cas où l’article a été acheté sur un site marchand, le site prendra la responsabilité de rembourser l’acheteur, en revanche le vendeur ne sera pas crédité. Pour que cette réclamation soit valide, il est essentiel que l’argumentation soit crédible. Dans le cas d’un site non sécurisé, l’acheteur risque de ne pas être remboursé par le vendeur, à moins qu’il n’utilise Paypal, qui est un outil de paiement en ligne pouvant rembourser l’acheteur dans le cas d’une non-conformité.