page hit counter

Peut-on emprunter sans apport ?

L’apport personnel est devenu un critère important au sein des organismes financiers, est-on contraint de d’utiliser son épargne pour avoir un crédit ? Voici les réponses.

Emprunter sans utiliser son épargne

Les ménages ayant une épargne ne souhaitent pas forcément l’utiliser afin d’obtenir un accord de prêt, la plupart souhaite préserver cette somme disponible afin de faire face à des imprévus ou de financer des projets qui ne sont pas liés au financement.

A lire aussi : Une banque aide les futurs propriétaires pour améliorer leur avenir

D’autres ménages n’ont pas la capacité à l’instant T de mettre de l’argent de côté et donc de disposer d’un apport pour un financement. Dans les deux cas, l’absence d’apport n’est aucunement un frein pour le financement d’emprunts auprès des banques et intermédiaires bancaires.

Les banques font de ce critère un élément fondamental, lié par ailleurs aux taux faibles. Ces conditions avantageuses peuvent être obtenues auprès d’autres établissements de crédits ne portant pas d’intérêt à l’apport, comme le souligne le site internet credit-sans-apport.fr.

A découvrir également : Parrainage Boursorama : comment ça marche ?

Remplacer l’apport

L’apport sert généralement dans le cadre d’une acquisition immobilière à financer les frais liés à l’opération, c’est-à-dire les frais de notaire, les frais de dossiers et les éventuels travaux réservés. Dans le cas de figure d’une absence d’apport, il faudra compenser cette somme en l’incluant dans le montant du prêt, c’est ce qu’on appelle le financement à 110%. C’est-à-dire que le prêteur accorde un montant supérieur à celui du prix de la maison, soit cent dix pourcent.

Cela permet de couvrir tous les frais et d’éviter que l’emprunteur n’ait à débourser le moindre euro lors de la signature du contrat de prêt. Il faut encore trouver une banque ou un organisme financier capable de financer un emprunt sans apport, le mieux est encore de se rendre sur les sites spécialisés comme celui mentionné un peu plus haut.