page hit counter

Tout savoir sur la notion de charge

La vocation première de la CAF est bien-entendu d’aider la famille en ce qui concerne les enfants. C’est certainement la raison pour laquelle tout le monde peut avoir droit aux Allocations Familiales à partir du moment où il y a deux enfants à charge.

Mais il est vrai que les droits relatifs aux enfants sont subordonnés à des conditions. En effet, il y a ce que l’on appel la notion de charge à respecter. A savoir qu’est considérer à charge de ses parents tout enfant âgé de moins de 20 ans (21 ans pour l’aide au logement, 25 ans pour le RSA). Il faut que l’enfant vive de manière permanente et effective avec ses parents. Il ne doit également pas percevoir de revenus dont le montant serait supérieur à 55% du SMIC. De plus, l’enfant ne doit pas être allocataire de son propre chef.

A lire également : Comment organiser une fête de fin d'année en entreprise ?

Egalement à noter que la prise en charge d’un enfant débute à sa naissance pour l’allocation de base mais seulement à compter du mois suivant sa naissance pour les Allocations Familiales. Les « dates d’effet » varient donc d’une prestation à l’autre. Il est donc important de vérifier auprès de votre CAF à partir de quelle date vos droits sont susceptibles d’évoluer suite à l’arrivée ou au départ d’un enfant. Si vous n’êtes pas encore membre et souhaitant souscrire à CAF, il vous est possible de demander un extrait casier judiciaire 3 en ligne pour  établir rapidement votre dossier.

La garde-alternée

Il s’agit d’une notion reconnue depuis peu par les CAF. Dés lors que les parents le souhaitent, il est possible de demander un partage des allocations familiales. C’est à dire que la prestation sera divisée à part égale entre chacun des parents. Cela ne concerne en revanche UNIQUEMENT les Allocations Familiales. Pour ce qui est des autres prestations, un seul des parents pourra bénéficier des droits relatifs à l’enfant.

A lire également : Les secrets pour devenir un bon journaliste

Les prestations servies par les partenaires de la CAF

La CAF couvre divers secteurs d’actions. En l’occurrence il y a le secteur social. C’est ce secteur qui s’occupe des aides pour les crèches familiales, qui propose des aides pour les activités extrascolaire, ou encore, qui met à disposition des allocataires des prestataires de services.

Pour les familles qui souhaitent envoyer leurs enfants en vacances, la CAF proposait auparavant des « bons vacances » sur critère de ressources. Dorénavant, c’est un organisme à part qui se charge de ceci. En effet, la CAF ne délivre plus de bons vacances mais adresse simplement une attestation de quotient familial. Ce montant est un montant donné à titre indicatif. Ce n’est pas une prestation versée. Il s’agit simplement d’une somme nécessaire à différents organismes pour connaitre la part de prise en charge de la CAF pour certaines activités.

Concernant les crèches, sachez que celles-ci bénéficient d’une subvention de la CAF. C’est à dire que le prix qui vous est demandé tient déjà compte de l’aide à laquelle vous pouvez ouvrir droit. Il n’y a donc pas de versement complémentaire pour vous aider à régler les factures.

La carte famille nombreuse n’est quand à elle pas un service de la CAF contrairement à ce que beaucoup de gens pensent.

Il s’agit d’une carte délivrée par la SNCF. Il faut donc prendre contact avec cet organisme afin de pouvoir en bénéficier. Attention celle-ci est réservé aux familles de 3 enfants minimum.

Il en est de même pour la carte enfant famille, à la différence que celle-ci peut être attribué dés lors qu’il y a un enfant de moins de 18 ans à charge