page hit counter
News Ticker

Traducteurs professionnels: leurs 3 principaux défis

Traducteurs professionnels: leurs 3 principaux défis

Dans le contexte actuel, il n’est pas simple d’officier en tant que traducteur professionnel. Ces derniers doivent actuellement faire face à 3 principaux défis. Explications.

1. Des traductions spécialisées

La mondialisation est aujourd’hui plus que jamais en route. Grâce à internet, il est désormais possible de franchir toutes les frontières au départ d’un seul et unique petit clic. Les entreprises désireuses de se développer à l’étranger ne manquent pas. Pour y parvenir, elles ont néanmoins un impératif, celui de la traduction.

Lire également :
Les règles à suivre pour profiter d’un bon crédit auto

Site internet, mode d’emploi, caractéristiques de produits, outils marketing, etc.: pour augmenter leur zone de chalandise, les entreprises se voient logiquement contraintes de fournir des informations dans la langue de leurs interlocuteurs et prospects.

Pour y parvenir, elles se tournent vers les agences de traduction qui se voient donc contraintes de posséder, en plus de leurs compétences linguistiques, des connaissances poussées dans les différents secteurs abordés. Impensable, en effet, de confier une traduction juridique, par exemple, à un traducteur n’ayant pas la moindre notion du domaine.

A voir aussi :
Qu’est-ce qu’on entend par l’assurance quad ?

Un défi complexe, donc, que les agences semblent désireuses de relever avec succès!

2. Le monde de l’instantané

Tout comme il est impossible aux journalistes de divulguer des informations justes et vérifiées sans prendre le temps nécessaire à leurs vérifications, il s’avère complexe, pour les agences de traduction, de fournir un travail de qualité en des laps de temps records.

Si la problématique est facilement compréhensible, reste que, en plus du contexte de mondialisation, nous vivons actuellement dans un monde de l’instantané. Nous sommes moins patients tout en nous montrant paradoxalement plus exigeants qu’auparavant.

Ce deuxième défi s’avère donc plus complexe encore à relever que le précédent…

3. La technologie comme concurrente

Les différentes technologies ne cessent de s’améliorer. L’intelligence artificielle est actuellement en plein essor. Nombreuses sont les applications et autres logiciels qui tentent de concurrencer les traducteurs professionnels.

Si la technologie a le mérite de permettre des traductions instantanées, elle ne peut néanmoins pas se venter d’être aussi précise et rigoureuse que les professionnels du métier. En effet, si la technologie est prometteuse, elle demeure toutefois moins efficace, à l’heure actuelle du moins, que l’humain. Nous verrons bien ce que l’avenir nous réserve…