page hit counter
News Ticker

Travaux en hauteur : des spécialistes sont recommandés pour des structures d’envergure

Dans le cadre de constructions ou de rénovations relatives à des ouvrages imposants et de hauteur spectaculaire, les responsables de travaux ne sont pas confrontés aux mêmes contraintes que s'il s'agissait d'intervenir sur une maison individuelle ou un petit immeuble. En effet, les entreprises ayant en charge les travaux en hauteur doivent posséder non seulement des aptitudes et compétences particulières, mais aussi un matériel approprié qui bien entendu ne se choisit pas à la légère.

Les spécialistes des travaux en hauteur, également appelés alpinistes

Lorsqu'une intervention en hauteur est difficile d'accès tel que pour des travaux de rénovation d'un bâtiment industriel ou d'un immeuble, des travaux de paysagisme et d'élagage, des interventions de nettoyages, l'instigateur des prestations est dans l'obligation de faire appel à des spécialistes des travaux en hauteur, on les appelle également, des alpinistes. Puisque les travaux en hauteur ne sont pas à prendre à la légère, la législation impose une réglementation qui impose aux professionnels la détention de formations adaptées et compte tenu de la complexité des travaux, les professionnels font l'acquisition de matériel pour les travaux en hauteur sur Black Z.

Quelle est la réglementation en matière de travaux en hauteur ?

Le travail en hauteur nécessite de prendre encore plus de précautions que s'il s'agissait d'un travail sur une échelle ou un escabeau, c'est donc naturellement en accord avec la réglementation et le Code du travail que le chef d'entreprise et responsable des intervenants, doit se conformer aux articles sur la santé de ses salariés notamment via les articles L4121-1 à 5 du Code du travail. Les bâtiments nécessitants une intervention, rénovation, dépannage technique ou nettoyage, sont à l'origine, lorsqu'ils ont été crées, prévus pour faciliter la mise en oeuvre de tous types de travaux, c'est la raison pour laquelle on retrouve sur le toit d'immeubles des lignes de vie qui vont servir de point d'accroches aux éventuels ouvriers lors de leurs déplacements en hauteur. Le responsable de l'entreprise exécutante doit avoir fait le nécessaire pour prévenir tout risque de chute et se conformera à l'article 4214-2 pour les travaux de nettoyage, à l'article 4224-5 pour les passerelles et moyens d'accès, à l'article 4224-7 relatif aux cuves et réservoirs, à l'article 4224-8 s'il s'agit de toitures considérées fragiles.