page hit counter
Dernière nouvelles

Angoulême souhaite ouvrir son parc d’attractions dédié à la BD

Pour les fans de bande dessinée, c’est une véritable aubaine ! Le grand Angoulême souhaiterait ouvrir un parc d’attractions dédié aux BD. Depuis plusieurs mois, les services de la commune travaillent sur un projet qui va sans doute constituer le socle de son essor touristique. En attendant, c’est plus de 5 hectares qui ont été dédiés à l’univers de la bande dessinée.

Le projet lancé en catimini

Il faut dire qu’on en savait presque rien jusqu’aux récentes déclarations du Président du Conseil Départemental de la Charente, François Bonneau. Il affirme en effet que la collectivité travaille sur un établissement touristique majeur. Ce parc d’attractions sur le thème de la bande dessinée risque alors d’attirer la curiosité de plus d’un. On y verra sans doute tous les personnages cultes qui nous ont accompagnés durant notre adolescence. Il s’agit surtout d’un lieu qui permettrait de profiter de l’effet d’aubaine que donnera le Festival d’Angoulême et de la Cité de la Bande dessinée et de l’image. Avec un budget de 35 millions d’euros, l’idée serait de lancer la construction de ce parc pour enfant à Aubagne incessamment et le budget pourrait rapidement atteindre les 58 millions d’euros d’ici la fin des travaux, prévue dans 6 ans.

Au moins 190.000 visiteurs par an pour être rentable

Le projet est certes innovant, mais il faut espérer qu’il attire au moins 190.000 visiteurs par an pour être vraiment rentable. Du coup, ceux qui dirigent le projet aimeraient que le potentiel d’accueil du parc tourne autour de 400.000 visiteurs. Concernant la création d’emplois, elle sera de l’ordre d’une centaine sans compter les emplois induits qui tourneront autour de 600. Selon la collectivité d’Angoulême, les loisirs constituent le secteur qui crée le plus d’emplois en France et entend bien s’appuyer sur ce projet pour donner un coup de pouce à l’emploi dans sa zone. Concernant les activités que l’on pourrait y trouver, on envisage des parcours scéniques avec des vidéos projections en 3D à l’intérieur et une montagne russe. Pour l’entrée, les initiateurs du projet n’entendent pas dépasser 15 euros afin que ce soit accessible à tout le monde.

Afficher
Cacher