page hit counter
News Ticker

Comment bien utiliser sa micro-station d’épuration ?

Micro-station

En tant que propriétaire d’une micro-station d’épuration, vous gérez vous-même l’épuration de vos eaux usées. Quelques règles de base sont à respecter pour que votre micro-station fonctionne bien mais aussi pour préserver la nature. Focus sur les gestes à bannir.

Les micro-stations fonctionnent grâce à des bactéries. Il faut donc éviter de dégrader leur environnement afin qu’elles puissent effectuer leur travail convenablement. En cas de mauvais fonctionnement, votre système d’assainissement se rappellera à vous par soit une alarme, soit un dégagement de mauvaises odeurs ou encore, des problèmes d’évacuation. Cela veut également dire que les eaux rejetées seront non-traitées et vont donc polluer votre environnement. Que faut-il éviter pour les préserver ?

Les bactéricides et les produits dangereux

Comme leur nom l’indique, les bactéricides détruisent les bactéries, qui sont indispensables au fonctionnement de la micro-station. Parmi ces produits à éviter au maximum : l’eau de javel, l’ammoniaque, les déboucheurs chimiques, l’acétone,… En général, ces produits sont d’ailleurs utilisés beaucoup trop souvent.

D’autres produits dangereux sont eux à proscrire complètement. La peinture,  les solvants, les huiles de vidange, le mazout, les pesticides, le white spirit, les médicaments périmés,… Ce sont autant de produits qui risquent d’endommager gravement votre micro-station. En plus, tous ces produits chimiques ne sont pas épurés et seront donc rejetés dans la nature ainsi. Ces produits pourraient se retrouver dans le sol de votre jardin par exemple et ainsi tuer vos plantations ou polluer votre potager…

Déchets non-biodégradables

Évitez également tout déchet non-biodégradable comme la terre, les restes de repas, l’ouate, les cotons-tiges, tampons ou serviettes hygiéniques. Ces déchets solides risquent de boucher les canalisations.

Graisses

Plus vous jetterez de graisses dans vos canalisations (huiles, graisse à frite, etc.) et plus celles-ci s’accumuleront dans votre station, ce qui vous obligera à vidanger plus souvent.
Apportez-les plutôt au parc à conteneurs.

Optez pour des produits verts

Un dernier conseil : optez pour des produits d’entretien respectueux de l’environnement. Ils ne sont pas indispensables pour votre micro-station mais c’est tout de même beaucoup plus avantageux pour la nature. Choisissez donc plutôt des produits à base de tensioactifs végétaux, les poudres sans phosphates,sans phosphonates et sans perborate, des nettoyants à base de vinaigre, etc.

A lire également :
Marketing : des cadeaux publicitaires pour booster son business