page hit counter
Dernière nouvelles

Combien coûte un e-commerce ?

L’une des tendances actuelles est l’e-commerce. Si vous souhaitez vous lancer aussi, il convient de savoir tout au moins combien cela va vous coûter. Les lignes suivantes vous en disent long sur le sujet.

Qualité de la prestation

Il faut toujours avoir en tête que l’e-commerce ne coûte pas moins cher qu’une boutique physique. Le travail se fait juste plus rapidement. Tout part du site e-commerce.

Avec les propositions de tarif création site internet e-commerce sur le marché, toutes les bourses peuvent trouver un site à leur portée. La différence se trouve dans la qualité de prestation. Si l’on a des ambitions futures très poussées, il serait préférable de miser sur la qualité supérieure, avec un investissement de 30 000 euros au moins.

Tout dépend dans la pratique de la plateforme. Pour certains développeurs, c’est un abonnement qui permet d’accéder à la plateforme. A ce niveau, le coût du site va être plus élevé. En dehors de cela, il faut prendre en compte l’attractivité, la fluidité et la sécurité de son commerce. Il y va de la vie future de la structure en ligne. 

Structure de prestation

La prestation est l’œuvre d’un professionnel. Il sait quoi choisir avec des raisons fondées techniquement pour servir son client. Ses offres de services sont facturées en fonction de la qualité de sa prestation, du nombre d’experts à disposition et des charges. Pour une entreprise à ses débuts, sans grande ambition, un prestataire indépendant devrait faire l’affaire. Il s’agit de trouver une personne compétente en informatique pour porter la structure en ligne avec une facture d’une valeur comprise entre 2 000 et 20 000 euros à la fin.

Puisqu’il s’agit d’un commerce en ligne, il y aura des transactions financières. Il est conseillé de veiller à avoir tout au moins le minimum en termes de sécurité du site et des données.

Niveau de commerce

Chaque commerce a son degré d’exigence. C’est ainsi qu’un vendeur de vêtements ne devra pas demander les mêmes services qu’un vendeur d’automobiles. Les deux se positionnent également différemment dans leur secteur. Il y va de leur image à l’endroit du client et aussi de leur notoriété dans leur secteur. Cela va inclure des fonctionnalités et des paramètres exceptionnels. Dans ce cas, l’on rajoute du prix dans la caisse prévue pour l’e-commerce.

S’il faut par exemple, rajouter d’autres portails dans la création du site, afin de faciliter les opérations, cela va demander plus de travail. Du coup, le coût sera revu à la hausse. Il faut prévoir au moins 50 000 euros.

Entretien

L’entretien dépend généralement du facteur activité sur la plateforme. Cela veut dire que si l’on ne réalise que de petites ventes, il n’est pas obligatoire de passer à une maintenance experte. Dans le cas contraire, il conviendrait de solliciter les meilleurs services.

La maintenance permet globalement de s’adapter au flux généré par la clientèle. On reste toujours compétitif et prêt à plus de performances sur la durée. Elle est parfois permanente et demande un investissement financier approximatif de 500 euros. Il serait préférable de l’inclure dans le coût dès le début du projet pour éviter les imprévus qui chamboulent tout.

Afficher
Cacher