page hit counter

La formation syndicale : un processus pour mieux valoriser le capital humain

On est dans une époque où le développement technologique constitue une grande menace pour le capital humain. Le chômage, la dévalorisation du métier et la mauvaise prise en charge des travailleurs sont autant d’éléments qui guettent l’activité professionnelle, et ce, dans tous les secteurs. Ainsi, la formation syndicale est plus que jamais opportune dans la mesure où elle permet de sauver certains métiers qui risquent de disparaître à cause de la révolution numérique. Elle permet également aux militants syndicaux de mieux préserver leurs intérêts et acquérir des compétences pour s’assurer une meilleure organisation.

Les droits syndicaux à propos de la formation

Plusieurs salariés ne savent pas que la formation syndicale est un droit que toutes les entreprises doivent se conformer. En effet, le travailleur peut bénéficier d’un congé individuel de formation selon les conditions déterminées par les lois. Chaque année, il peut s’absenter jusqu’à 12 jours pour participer à des formations syndicales, économiques et sociales afin d’améliorer ses connaissances.

A voir aussi : Pourquoi assurer son logement : l'importance pour le locataire .

Avec http://cftc-cadres.fr/formation-syndicale/ par exemple, tous les militants membres d’une organisation syndicale peuvent participer aux sessions afin de mieux exercer leurs missions. La formation est assurée par des syndiqués qui ont une grande expérience dans l’animation des stages.

Formation syndicale : des moments d’échange et d’interaction

Les sessions de formation se passent de manière interactive. C’est ce qui fait d’ailleurs son charme, car les participants vont conforter leurs expériences à travers les interventions des uns et des autres. En plus, il y aura d’autres intervenants qui ne militent pas dans les organisations syndicales telles que des chercheurs, des universitaires, des professeurs, etc. Une touche particulière qui permettra d’allier l’expertise et la vision extérieure d’autres experts sur la vie syndicale. Par conséquent, les participants auront le privilège de bénéficier d’une formation globale et améliorer leurs pratiques syndicales tout au long de leur carrière.

A lire aussi : Comment lutter contre l’humidité dans une cave

Les objectifs de la formation

Le premier objectif de la formation est d’améliorer l’efficacité au sein des organisations syndicales. Tout le monde sait que les responsables sont confrontés à plusieurs difficultés pendant l’exercice de leurs mandats. Ainsi, la formation se fixe comme principal objectif de leur inculquer toutes les compétences requises afin qu’ils puissent conduire leurs activités dans les meilleures conditions.

L’autre objectif de la formation est de participer à la croissance économique en passant par la valorisation du capital humain. Avec http://cftc-cadres.fr/formation-syndicale/, une partie des sessions va s’articuler autour de la santé au travail pour permettre aux salariés de mieux exercer leurs activités professionnelles. Ainsi, ils vont préserver leur droit tout en participant au développement des entreprises dans lesquelles ils travaillent.