page hit counter

Le Français: 3ème langue du monde

Entre 3.000 et 7.000, c’est le nombre de langues et dialectes parlés à l’heure actuelle aux quatre coins du globe. Malgré cette fourchette impressionnante, il semblerait que le français soit tout de même parvenu à se hisser au rang de la troisième langue la plus puissante du monde. 

Selon Kai Chan, chercheur et économiste au prestigieux Institut européen d’administration des affaires (INSEAD), le français compterait près de 275 millions de locuteurs à travers le monde et serait la troisième langue la plus influente actuellement. L’anglais et le mandarin figurent respectivement en première et deuxième place de ce top 3.

A lire aussi : Construction et aménagement, faire appel à des professionnels

Six mois de recherches auront été nécessaires à l’établissement de ce classement. Le chercheur issu de la prestigieuse et renommée école de commerce s’est pour ce faire appuyé sur une vingtaine de critères. Parmi eux,  l’attractivité de l’hexagone, l’image de marque, la culture et le PIB des pays qui en ont fait leur langue officielle auraient pesé dans la balance.

Une troisième position temporaire?

Si cette annonce peut nous rendre fiers, il ne nous est pas conseillé de nous reposer sur nos lauriers pour la cause… En effet, toujours selon Kai Chan, notre médaille de bronze serait menacée. Notre concurrent? L’espagnol. Selon ses prédictions, ce dernier devrait nous souffler la dernière marche du podium d’ici à 2015.

Lire également : Résidences Seniors: Choisissez la retraite qui vous ressemble

Kai Chan jouerait-ils les oiseaux de mauvaises augure? L’avenir nous le dira… Rappelons toutefois que le français était d’ores et déjà en 2015 la deuxième langue la plus enseignée dans le monde. puisque 125 millions d’élèves s’attelaient alors à la compréhension de la langue de Molière. Notons également que, sur internet, le français est la deuxième langue la plus rencontrée.

Si le français ne cesse de se répandre, les bureaux de traduction n’ont toutefois pas trop de souci à se faire tant la variété de dialectes et langages reste aussi large qu’intéressante.