page hit counter

Qu’attendre d’une formation d’architecte ?

Il est une profession qui rêver plus d’un, celui d’architecte. Si ce n’est le prestige qui vient avec la fonction, il y a de quoi y songer sérieusement lorsque l’on sait toutes les disciplines qu’un architecte doit savoir maîtriser.

La formation initiale

Lorsque l’on décide de devenir architecte, il faut s’attendre à quelques années d’études supplémentaires après le baccalauréat, au moins 5. Comme tout cursus en France, celui de l’architecture suit la norme licence, master, doctorat. La formation initiale de trois ans donne déjà un aperçu de la discipline. Dans cette période, l’on apprend qu’architecture et génie civil ont fait chambre à part depuis longtemps. En conséquence, les écoles d’architecture, sont classées parmi les beaux-arts alors que de multiples compétences spécialisées sont requises.

A découvrir également : Crédits, l’accumulation comme source de déséquilibre

Le second cycle d’études, durant deux années est sanctionné par un diplôme d’Etat d’architecte au même titre universitaire qu’un master. C’est à partir de là que cela devient singulier, en effet, avant 2005 et sa réforme, on parlait de DPLG mas avec la standardisation au système LMD, toutes les donnes ont changé pour se plier à cette nouvelle règle.

Les spécialisations

Il s’avère qu’à l’issue de la présentation du projet de fin d’études, celui qui se tient au dernier trimestre du second cycle d’études, le requérant se voit décerné le diplôme d’Architecte Diplômé d’Etat. Il, ou elle, peut alors suivre des formations post-diplômes de troisième cycle qui peuvent mener à des diplômes de spécialisation et d’approfondissement en architecture, aux diplômes nationaux de l’enseignement supérieur, ou encore à des diplômes propres aux écoles d’architecture. La durée de ces formations varie entre 1 et 2 ans. Si l’architecte choisit des voies alternatives comme une formation professionnelle continue, il peut le faire en parallèle avec une vie professionnelle active ; Cela leur permet en outre d’acquérir des diplômes tout en se formant sur le terrain dans le domaine de l’architecture, de la construction ou de l’aménagement de l’espace.

A voir aussi : Dématérialiser : étape obligatoire pour réussir sa transformation digitale

Que l’on souhaite s’établir en tant qu’ architecte dans le Var ou toute autre région de la France, il ne faut pas oublier qu’il existe aussi d’autres attestations qui peuvent rehausser une renommée dont la fameuse HMONP. Cette attestation, bien que controversée au sein même de la profession d’architecte est acquise à la fin d’un an de formation continue. La polémique se pose sur cette sorte de raccourci car l’Habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre permet d’ores et déjà l’inscription au Tableau de l’Ordre des Architectes avec possibilité de validation des acquis de l’expérience après trois ans d’expérience dans une agence déjà établie d’architecture.