page hit counter

Ce qu’il faut savoir sur le crédit personnel

Depuis ces dernières années, le  coût de la vie augmentant jour après jour, il apparait de plus en plus difficile pour un ménage à faible revenu de faire face aux dépenses quotidiennes sans avoir forcément recours à un quelconque prêt. Soit le ménage en a besoin pour financer un projet important, son économie ou épargne ne suffisant pas, soit il est interdit bancaire. Ainsi, le crédit personnel s’avère être la solution idéale pour les besoins pressants d’argent et pour les personnes ne souhaitant pas trop de formalités dans la procédure. Contrairement à un crédit non affecté, le crédit personnel n’a pas besoin de pièces justificatives, le souscripteur peut acheter une nouvelle voiture ou des appareils électro-ménagers, comme il peut partir en voyage. Il est, en revanche, indispensable de disposer de tous les renseignements nécessaires avant de souscrire à une telle offre.

Un crédit dans l’immédiat

Rien n’est plus intéressant pour les emprunteurs que le fait de recourir à un pret personnel sans enquête de crédit en cas de besoin urgent de liquidités. La réponse de principe ainsi que le déblocage peuvent être obtenus en un temps record soit en seulement 24 heures, et ce, même si les établissements de crédit s’accordent un délai de 48heures à 72 heures en terme de délai de réponse. De plus, s’agissant d’un crédit sans justificatif, le montant emprunté peut être utilisé sans besoin de demande de justification sur l’usage des fonds. Pourtant, même si la somme est débloquée rapidement sur le compte, il faut impérativement vérifier la capacité de remboursement du souscripteur et veiller à ne pas excéder la capacité d’endettement.

A lire aussi : Zoom sur le crédit à la consommation

Un crédit avec un choix de modalité de remboursement

Une fois le montant remis entre les mains de l’emprunteur, il s’agit maintenant de s’assurer de son remboursement. Deux choix s’offrent au souscripteur, le premier concerne le paiement par des mensualités. Pour cela, il conviendrait de vérifier la possession de revenus stables et constants assurant un règlement  régulier  des mensualités et ce, jusqu’à la fin du contrat de prêt. L’autre alternative est de payer en une seule fois le prêt en effectuant un remboursement par anticipation.  A ce moment-là, certains établissements de crédit ne considèrent pas les intérêts restants mais uniquement le capital restant dû au jour de remboursement intégral. Les remboursements par anticipation sont exonérés de pénalités pour les emprunts en dessous de 10 000 euros. Au-delà, une pénalité de 0,5% à 1% du montant remboursé sera prélevée.

 

A lire également : Immobilier neuf locatif : vendre ou louer après la défiscalisation ?