page hit counter

Ces start-ups prometteuses à Rennes

Avec la création de la technopole Rennes Atalante en 1984, Rennes est considérée aujourd’hui comme la terre des start-ups, car on y enregistre chaque année la création de plusieurs structures qui permettent de découvrir des technologies nouvelles. En 2012, la technopole abritait 307 entreprises et ce nombre ne cesse de croître avec les start-ups qui s’installent à chaque fois.

Record de création de start-up en 2013

Au cours de l’année 2013, c’est au total 31 start-ups qui ont été créées, un véritable record ! Ce chiffre représente en effet le double des créations d’entreprises innovantes par rapport à 2012 où 15 sociétés ont vu le jour. À la faveur de l’ouverture de ces start-ups, c’est 75 emplois qui ont été créés. Comme exemples de sociétés installées l’année dernière à Rennes, on peut citer Penntic qui met en place un système de médiation entre les objets communicants et les applications web, la plateforme collaborative pour PME dénommée B2Cloud et la start-up We Do Good qui met en avant une solution internet de financement participatif. On leur souhaite à toute le même succès que Digitaleo, l’entreprise de Jocelyn Denis, qui a connu une croissance fulgurante il y a quelques années grâce à sa solution d’envoi de SMS.

A lire aussi : Avez-vous aperçu le nouveau consommateur ?

Le rôle important joué par Rennes Atalante

Si aujourd’hui Rennes est la terre des start-ups, c’est parce que la technopole Rennes Atalante joue un rôle très important dans ce sens. En effet, une équipe d’appui à la création d’entreprises est mise sur pied par la technopole et se tient auprès des porteurs de projets pour leur faciliter la tâche. Celle-ci s’associe au créateur pour faire une analyse de l’offre de l’entreprise, appréhender l’environnement économique du projet et mettre en place une stratégie marketing et commerciale. Cette équipe apporte en outre toute son expertise pour la rédaction du plan d’affaires, pour les prévisions financières, pour la structuration juridique de la start-up et accompagne l’entreprise durant les 3 premières dans son développement commercial. Par ailleurs, la technopole consacre toute son énergie pour mettre en relation les créateurs de start-up et les bailleurs de fonds. Elle prend ainsi une part active dans l’organisation de plusieurs événements où les investisseurs sont présents et prêts à financer de nouveaux projets.

Lire également : Autoentrepreneur : les activités les plus lucratives